samedi 15 août 2015

Boys out ! de Rawia Arroum

Résumé: 

   Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…

Mon avis:

   Le résumé de ce livre m'avait tapé dans l'oeil. Une société dystopique d'amazone, une jeune fille qui tombe amoureuse alors que c'est interdit...il ne m'en fallait pas plus. Et je dois dire que j'ai été agréablement surprise. Je suis vite rentrée dans l'histoire et j'ai de suite aimé les deux personnages. 
La société matriarcale mise en place est assez dure et cruelle. Comme les mantes religieuses, ces femmes se servent des hommes (des parasites cruels) uniquement pour procréer et le procédé est assez impersonnel et mécanique. Toutes les jeunes filles, à l'âge de 18 ans, doivent se présenter au centre de détention. Après qu'on leur ai attribué un prisonnier au sort, elles ont un rapport sexuel avec lui (consciente ou non car elles peuvent être endormies si elles ont trop peur) jusqu’à ce qu'un test de grossesse s'avère positif. Généralement ça fonctionne du premier coup et quelques semaines après l'acte de procréation, le prisonnier est exécuté. 

   Mais voilà, qu'elle n'est pas la surprise de notre héroïne, Lyra, de voir que le jeune homme qu'elle a traqué et attrapé quelques jours plus tôt (Loan) lui a été attribué et qu'elle est attirée par lui. La première rencontre ne se passe pas comme elle l'aurait voulu et ce qu'elle craignait le plus arrive... elle n'est pas enceinte...il faudra donc qu'elle revoit cet homme et qu'elle se donne une nouvelle fois à lui. 

Au fil des rencontres, Lyra s'attache à lui. Ensembles, ils participeront à une rebellion contre le système. Car des résistants grouillent un peu partout, hommes comme femmes, et cette société idéale est prête à tomber...

   L'histoire très plaisante au début va s'effiler vers la fin. L'auteur n'a pas su détailler l'histoire du régime, son fonctionnement. Cela reste assez sommaire et c'est bien dommage. De même, la rébellion est très rapide! Tout se passe très vite et le lecteur n'est pas beaucoup tenu en haleine. Quand à la fin... je n'en parle même pas tant elle m'a déçue. Je me réjouissais pour nos deux amoureux malgré la guerre qui s'apprêtait à commencer. Et cette fin abrupte m'a laissé sans voix. La première chose que je me suis dite c'est "Il y a un tome 2 c'est pas possible?!!!" ...mais vu la tournure des événements je n'en suis pas si sure...et voilà comment je trouve que le roman est un peu gâché. Car même si le régime, son histoire et ses mécanismes ne sont pas assez détaillés et fouillés, cela passait. Mais avec cette fin...je reste dans l'attente, l'incertitude...je suis triste pour Lyra et Loan ....

   Au final, j'en ressors mitigée. J'ai beaucoup aimé l'histoire de départ, les personnages mais je suis déçue par le tournant que prennent les événements. De même, je regrette que Lyra et Loan ne soient pas plus démonstratifs dans l'expression de leurs sentiments. Il y a certains actes touchants (le bouton de jean, les petits messages qu'il lui laisse ...) mais pas d'étreintes ...dommage car on reste un peu sur notre faim de ce point de vue là. Pour autant, si une suite voyait le jour je la lirai avec plaisir car j'ai aimé l'écriture de Rawia Arroum et j'espère vraiment que la fin donnée par l'auteur à cette histoire n'est pas celle qui nous est donnée ici.

vendredi 14 août 2015

Appelez la sage-femme de Jennifer Worth

Résumé:

   Londres, années 1950. Jeune infirmière, Jennifer Worth décide de parfaire sa formation de sage-femme et rejoint les sœurs d’un couvent anglican, Nonnatus House, situé dans les docks de l’East End. À 22 ans, elle s'apprête à vivre l'expérience de sa vie dans cette maternité qui vient en aide aux plus pauvres. Récit de cet apprentissage, de sa rencontre avec les sœurs, alors qu’elle-même ne croit pas en Dieu, mais aussi tableau des quartiers déshérités du Londres d’après-guerre, son témoignage est à la fois bouleversant et empreint d’optimisme.

Mon avis:

   Que dire de ce livre si ce n'est qu'il reflète à la fois une réalité historique poignante et effrayante (la vie des femmes et notamment leur maternité dans le quartier pauvre de l'East End) mais aussi la beauté de ce métier avec l'abnégation dont font preuve ces sages-femmes et ces sœurs dans une ville d'après-guerre où une grande partie de la population est en détresse.
Ce témoignage, c'est le reflet d'une époque à travers des tranches de vie rapportées, une histoire de l'obstétrique qui nous permet de comprendre comment les femmes accouchaient à cette époque, de voir l'évolution des mœurs et des techniques médicales. L'auteur, qui nous dresse un portrait des conditions de vie des femmes et de leurs familles, nous fait entrer aussi dans l'intimité de la grossesse et de l'accouchement, mais aussi des femmes de manière générale. On a également une idée de la place de l'homme et notamment de leur paternité.
  
  Tout cela nous est retranscrit au travers de personnages forts. Outre les jeunes sages-femmes et les sœurs du couvent, c'est surtout ces femmes, dont nous suivons la grossesse et l'accouchement qui donnent au récit tout son attrait. La vie de ces femmes est bouleversante. On s'émeut devant Conchita, mère de 24 enfants ou encore de cette jeune fille violentée par plusieurs hommes... Ces portraits de femmes sont touchants et on se prend d'affection pour elles. En refermant ce livre, on se rend compte à quel point le rapport à la maternité a changé et le pas franchi dans la reconnaissance de ce métier mais aussi de l'obstétrique qui n'a vu le jour que très tardivement. Un beau témoignage que je recommande vivement et qui me donne très envie de découvrir la série qui en est issue. 

Swap romance avec Kincaid!

Bonjour tout le monde!!!

   J'ai beaucoup d'avis en retard et j'ai aussi à vous présenter le swap auquel j'ai participé avec Kincaid (merci à elle d'avoir accepté ma demande ^^) , le swap romance, que j'avais moi-même lancé il y a deux ans! MrsTurner s'est proposée de le reprendre cette année et c'est avec joie que j'ai participé à cet échange de colis!
 https://mrsturner6259.files.wordpress.com/2014/01/83565-pride_and_prejudice_wallpaper__by_littlenara.jpg?w=900&h=563


Pour rappel, le swap devait comporter: 

– 2/3 livres de la WL de votre binôme
– 1 ou des MP (je remarque d'ailleurs que j'ai complètement zappé d'en acheter!)
– 1 livre “doudou” que vous avez adoré et que voulez faire découvrir à votre binôme (attention à ses goûts)
– 1 mot de votre part dans lequel vous expliquerez vos choix
– 1 ou des gourmandises
– 1 surprise en rapport avec le thème 

Après échange de nos questionnaires nous avons pu nous lancer dans nos achats ^ ^ J'ai reçu mon colis il y a dix jours et je dois dire que j'ai été super gâtée par Kincaid!!!

 Voici donc la photo de ce que j'ai reçu ^^

 
 Côté bouquins: La chasseuse de la nuit tomes 4 et 5 (j'adore!!!) et Le diable s'habille en tartan que je veux lire depuis trop longtemps ^ ^

Ensuite, j'ai eu un très beau sautoir que j'ai déjà porté avec une de mes robes, une pochette avec plein d'échantillons de produits de beauté (certains ont déjà été utilisés et cette pochette rejoindra ma valise pour la maternité pour mettre mes produits de beauté!), une superbe écharpe (ceux qui me connaissent bien savent que j'en porte tout le temps (sauf l'été...chaleur oblige) et de la tisane aux plantes pour les jeunes et futures mamans! J'ai également eu un gentil petit mot de Kincaid.

Autant vous dire que je suis très heureuse de ce colis et d'avoir participé à ce swap! Merci encore à MrsTurner pour son organisation et à Mélanie pour sa gentillesse et tous ces beaux cadeaux!
 

Fight for love #3 : Remy de Katy Evans

Résumé: 

   Combattant clandestin, Remington Tate est un mystère, même pour lui. Son esprit est sombre et la lumière, complexe et instructif. Parfois ses actions et ses humeurs sont soigneusement mesurés, et à d'autres moments ils sont hors de contrôle.

   À travers tout cela, il y a eu une constante: vouloir, avoir besoin, aimer et protéger Brooke Dumas. C'est son histoire; dès le premier moment où il a posé les yeux sur elle, il savait, sans aucun doute, elle serait la chose la plus réelle pour laquelle il a jamais eu à se battre.

Mon avis:

   Jusqu'à récemment cela ne me disait rien du tout de lire la même histoire mais du point de vue du personnage masculin. Et puis, grâce à cette série, j'ai complètement changé d'avis, et cela même si j'ai lu les 3 tomes d'affilé.

   Ce qui m'a le plus plu dans cette version, c'est d'être dans la tête de Rémy. J'ai eu un coup de cœur pour ce personnage dès le début. Dans les 2 premiers tomes on voit déjà que c'est un personnage tourmenté mais je trouve qu'en lui donnant la parole, l'auteur a su donner plus d'intensité au personnage. 

   Je regrette un peu l'aspect elliptique. C'est vrai qu'il est difficile de condenser deux tomes en un mais je trouve dommage que certains passages soient oubliés. L'auteur passe très vite sur le tome 2 et c'est bien dommage.
   Par contre, Katy Evans alterne passé et présent ce qui est bien vu pour les lectrices que nous sommes. C'est l'occasion de retrouver une fois de plus notre couple préféré et voir comment leur relation évolue.

   Au final, j'ai eu un gros coup de cœur pour cette série, et notamment pour ces trois premiers tomes. Les suivants porteront sur d'autres personnages, mais je sens, à la lecture de différents avis, que je ne serai pas déçue!