mercredi 21 janvier 2015

Lockwood & Co tome 1: L'escalier hurleur de Jonathan Stroud

Résumé:

   Un terrible fardeau s’abat sur Londres : des fantômes envahissent les rues de la ville, s’introduisent dans les maisons et terrorisent leurs occupants… La jeune et talentueuse Lucy Carlyle, promise à une grande carrière de chasseuse de spectres, vient d’intégrer la modeste agence du déjanté Anthony Lockwood. Mais leurs affaires vont mal. Les agences d’extermination de fantômes fleurissent et la concurrence est rude. Impossible de refuser le moindre contrat, même si la mission s’avère des plus dangereuses… C’est ainsi que Lockwood et Lucy se retrouvent en pleine nuit dans la terrifiante demeure de la famille Hope, à traquer le fantôme du sanguinaire duc rouge.
Un escalier hurlant, une chambre de torture, des squelettes derrière toutes les portes… un seul mot d’ordre : ressortir vivants!

Mon avis: 

   Perséphone m'avait donné très envie de découvrir ce roman et cet auteur que je n'ai jamais lu. Maintenant, c'est fait et j'ai passé un excellent moment avec ce livre!
Si le début du roman m'a un peu ennuyé, manquant un peu de rythme,  je dois avouer que très vite j'ai été séduite par cette bande de chasseurs de fantômes. Mélange savoureux de fantastique et de polar victorien à l'atmosphère brumeuse et à la sauce jeunesse , ce roman vous embarquera dans la ville de Londres, peuplée non seulement par les vivants mais aussi par les morts, dont les âmes hantent les lieux qui ont marqué la fin de leur existence. Métier à la fois exaltant, dangereux et sous  payé, être chasseur de spectres nécessite bien des qualités. Et c'est ce qui a réunit notre fine équipe.

   Après avoir tout appris, Lucy Carlyle a connu un évènement tragique qui l'a conduite à quitter sa ville et sa famille. C'est à Londres qu'elle vient s'installer, ville où se trouvent les plus grandes agences du pays en matière de chasse et d'extermination de spectres. Après avoir passé plusieurs entretiens d'embauche infructueux, c'est finalement chez Lockood & Co, une jeune et petite agence tenue par un jeune homme talentueux et original, que Lucy va être engagée. Très vite, elle va prendre ses marques entre Lockwood et George, l'intello de la bande aux manières grossières et au caractère de chien.

   Lors d'une mission qui s'annonçait facile, Lockwood et Lucy vont se retrouver en difficulté. Les fantômes peuvent être tenaces, encore plus quand la personne a été assassinée et déverse sa colère en attendant de pouvoir se venger. Ajoutez à cela l'oubli d'un élément crucial pour la chasse aux fantômes et vous aurez une grosse bourde qui non seulement vous mettra en difficulté mais aussi vous mettra sur la paille. Alors, quand un homme très riche vient leur proposer une affaire difficile mais très lucrative, ils n'ont d'autre choix que d'accepter. En plus, le manoir dans lequel ils vont devoir passer la nuit renferme bien des mystères...

   Je ne connaissais pas Jonathan Stroud, je découvre son écriture aujourd'hui. Avec un style fluide,  jeunesse sans être trop enfantin, Stroud parvient à créer une atmosphère, à nous faire entrer dans l'intrigue et à suivre les péripéties des personnages avec plaisir. J'ai adoré la personnalité des différents personnage. Le trio est très équilibré, chacun ayant une personnalité qui lui est propre. J'ai adoré les petites touches d'humour distillées par-ci par-là. 
L'intrigue ne laisse pas beaucoup de place au suspense mais c'est quand même bien amené. Je lirai avec plaisir la suite car j'ai adoré cette bande de chasseurs de fantômes un peu délurée.
  

lundi 5 janvier 2015

Que ta volonté soit faite de Maxime Chattam

Résumé:

   Pour son vingtième roman, Maxime Chattam s’amuse à dresser le portrait d’une petite ville du Midwest américain des années 60 jusqu’au début des années 80, avec pour fil rouge l’évolution de Jon Petersen, un pervers psychopathe, de son enfance jusqu’au point culminant de sa sinistre carrière criminelle. Un roman noir à l’écriture et à l’atmosphère uniques dans la carrière de l’auteur, où tout converge vers un final aussi étonnant qu’imprévisible.

Mon avis:

   Voici un roman bien noir. Maxime Chattam nous plonge dans l'une de ces petites villes du Midwest américain, où tout le monde se connaît et où la religion a une place primordiale dans la vie des gens. 
Pour Jon Petersen elle est à l'origine de son malheur. Né dans le sang et dans la guerre entre luthériens et méthodistes, Jon Peterson est l'incarnation du mal. Dès l'enfance on sent que ce n'est pas un garçon ordinaire. Mais pouvait-il en être autrement? 
   Violent, malsain, rejeté par ses pairs, Jon Petersen ne trouve pas sa place dans cette petite ville rurale. Sa perversité va grandir en même temps que lui. Agression, viols, disparition d'animaux, meurtre ... Carson Mills va connaître une série de violences qui va bouleverser la quiétude de la petite bourgade. Heureusement le shérif de la ville, Jarvis Jefferson, est un coriace. Soupçonnant le jeune Jon Petersen d'y être pour quelque chose mais sans jamais réussir à le coincer faute de preuves, Jarvis Jefferson ne l'oubliera jamais et compte bien résoudre ces affaires avant de tirer sa révérence. 
   Le lecteur va suivre la vie de Jon Petersen pendant une vingtaine d'années. Et tout en lisant, on se demande quand est-ce qu'il se fera coincer. On le déteste, il nous dégoûte toujours plus, s'enfonçant toujours plus profond dans les racines du Mal...
Maxime Chattam parvient à nous tenir en haleine. Même si le personnage est abject, le récit reste addictif. On sait que Jon va aller plus loin, toujours plus loin, on se doute de ce qu'il va arriver mais malheureusement on ne peut rien y faire. Lecteur impuissant, nous attendons avec impatience que le shérif le coince. On se demande même s'il y parviendra et si la vérité éclatera un jour.

   Ce roman est très noir, voire glauque par moment. Quand Jon se comporte comme un pervers psychopathe, en prenant plaisir à faire du mal aux autres, à jouir de leur souffrance, le lecteur est dégoûté, heurté par tant de malfaisance. Certains passages sont vraiment très crus. Le lecteur peut être amené à être mal à l'aise, tant les mots sont forts et transcrivent de façon très juste la perversité de Jon.

   La religion a une place importante dans ce roman. Gardienne de la morale et des mœurs, les croyants, qu'ils soient méthodistes ou luthériens, pensent que leurs actions seront jugées par le créateur. Le poids de la croyance mais aussi des normes sociales, la rumeur et de la réputation sont des thèmes également important dans ce livre.

   Coup de maître ou coup de chapeau (comme vous préférez ^^) pour la fin du roman qui je trouve est très originale. Certains diront peut-être que Maître Chattam a cédé à la facilité mais pour ma part je trouve que le dénouement est bien amené et bien trouvé. Je ne m'attendais pas à cette fin et n'y ai vu que du feu. 

Une excellente lecture comme vous l'aurez compris. Ce n'est pas un coup de cœur juste pour une chose...Jon! Il me dégoûte trop. Je trouve que la narration nous a limite fait être les témoins voire les complices de cet être abject et ça j'ai du mal ^^ 


dimanche 4 janvier 2015

Bonne année !!!


Bonjour à tous et Bonne année 2015!

2014 est passée a une vitesse incroyable! Une très bonne année pour moi car j'ai vu concrétiser certains projets. J'ai eu mon M1 Encadrement éducatif, mon concours de CPE (Conseiller principal d'éducation ou Cauchemar pour élèves comme un gamin me l'a déjà dit dixit la BD Les profs et surtout le film), je me suis pacsée et j'ai accueilli un nouveau matou....OREO (ci-dessous ^^), alias le roi des gommettes (ne cherchez pas de signification, il n'y en a pas...j'aime donner des surnom débiles à mes chats), véritable professionnel de la connerie! La meute des chats compte désormais 5 membres!

J'ai lu 87 romans et 75 BD/mangas/comics, j'avais pour objectif d'atteindre les 100 mais ce sera pour l'année prochaine!

Parmi les livres que je retiendrai pour cette année: 

 - Gardiens des cités perdues 1
- Le chardon et le tartan
- Hercule Poirot quitte la scène
- Chroniques de la tour 1
- Ça peut pas rater!
- Entre mes mains le bonheur se faufile
- Cœur Vanille
- la série Animae
- la série Le club des menteurs
 et enfin LE Gros coup de cœur de l'année:

 L'année 2015 a bien commencée, ma 1ere lecture étant Que ta volonté soit faite de Maxime Chattam.

Sinon j'attends avec impatience: 
Gardiens des cités perdues 2 et Marjane de Marie Pavlenko. Il y en a surement d'autres mais ceux là    sortent en début d'année ^^

Parmi les résolutions de ce début d'année: 

- je compte poursuivre les séries que j'ai commencé
- lire tous les bouquins que j'ai acheté dernièrement et qui attendent gentiment sur les étagères
- ne pas avoir trop de retard dans mes chroniques
- ne pas m'inscrire à d'autres challenges car je n'arrive pas à suivre
- ranger mes bibliothèques
- dresser une liste de ma PAL ( j'ai peur rien qu'en y pensant)



vendredi 2 janvier 2015

Animae tome 3: Le cauchemar du chien de Roxane Dambre

Résumé:

« Vous ai-je déjà parlé de mon talent pour me fourrer dans des situations invraisemblables ? Eh bien, ça se confirme. Il y a 48 heures, une folle m’attachait sur une table de dissection, et voilà qu’aujourd’hui je découvre des Chalcrocs, nos ennemis ancestraux, en train de repérer les adresses parisiennes de tous ceux de mon peuple. Nous sommes en danger. Les plus faibles d’entre nous vont être évacués. Du coup, le jour je bosse sur une de mes enquêtes étranges pour les services secrets et, la nuit, je pars en chasse ! Est-ce qu’un jour je pourrai passer une soirée tranquille avec mon fiancé ? »

Mon avis:

   Décidément cette série est un véritable coup de cœur! Que de bons moments passés avec ce livre, trop courts malheureusement. Il va falloir attendre quelques temps avant de lire le tome 4, dernier de la série. Et je serai triste en disant au revoir aux Daïerwolfs et à Joshua. 
   Comme dans les tomes précédents, l'action est au rendez-vous et deux enquêtes parallèles occupent notre jeune héroïne, Lou. Entre les mystérieux OVNI qui apparaissent dans le ciel de Paris chaque nuit et les Chalcrocs qui répertorient toutes les adresses des daïerwolfs, Lou et son beau mâle Joshua n'ont pas le temps de s'ennuyer! Et qui est donc ce mystérieux chien, surnommé Rex, que Joshua a ramené à la maison? Ce pourrait-il qu'il soit bien plus qu'un simple chien?
   Le lecteur non plus ne s’ennuie pas en tournant les pages de ce roman. L'intrigue devient vite passionnante et l'humour distillé par-ci par-là est un vrai régal. Les personnages secondaires sont hauts en couleur et on s'attache vraiment à eux. Ils apportent vraiment un plus à l'histoire.
   La relation entre Lou et Joshua est vraiment sympathique et attendrissante. C'est encore plus marrant quand notre belle panthère marque son territoire...je n'en dis pas plus mais vous verrez c'est drôle. 

   La fin du roman nous laisse présager un quatrième tome bourré d'action et de combats entre Daïerwolfs et Chalcrocs! Les rues de Paris risquent de ne plus être très sûres...

   Vous l'aurez compris, cette série est un pur délice! Je la recommande vivement. Roxane Dambre, jeune auteure française, nous livre une histoire originale , des personnages très charismatiques et attachants et toujours plus d'actions. Inutile de vous dire que le jour de la sortie du quatrième tome, je serai à la librairie et je me jetterai sur ce livre!


jeudi 1 janvier 2015

Les carnets de Cerise Tome 1: Le zoo pétrifié

Résumé:

   "Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes...
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."

Mon avis:

   Voilà un petit moment que j'entendais beaucoup de bien sur ces albums et je dois dire, qu'effectivement, c'est une très belle découverte et même un gros coup de cœur!
Le scénario, à la fois enfantin et terriblement adulte, nous transporte dans une histoire poétique, tendre où la candeur des enfants et leur simplicité nous émeut. Cerise, notre jeune héroïne, est très attachante, remplit d'imagination et on suit ses petites aventures avec bonheur. 

   La narration apporte une candeur qui donne à cet album toute sa magie. Retranscrire les pages du carnet de Cerise, notre écrivain en herbe, est une merveilleuse idée. Bien souvent on sourit devant les mots écrits par cette jeune fille. C'est à la fois touchant et drôle. Les personnages secondaires , comme les amies de Cerise, sont très drôles et apportent de la fraîcheur. Le personnage de "L'homme mystère" est quant à lui d'une infinie beauté. Son histoire, pleine d'émotions, vous fera avoir la larme à l’œil.

   Les planches sont magnifiques. Le dessin correspond bien au style de l'histoire, tout est joli, les personnages sont bien dessinés. Les couleurs sont également très bien choisies.







   Ce qui est sur, c'est que je lirai avec plaisir les tomes suivants. Je ne pense pas me lasser de sitôt de Cerise et de son imagination débordante!