mercredi 24 septembre 2014

Meurtres en majuscules de Sophie Hannah

Résumé:

   Et dire que Hercule Poirot voulait s’accorder des vacances, histoire de reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Mais voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert… 

Mon avis: 

   Je l'attendais ce livre! J'en avais entendu parler il y a quelques mois et j'ai eu la bonne surprise de voir qu'il sortait en septembre donc le jour J,  j'étais à la librairie.

   Qu'est-il ressorti de ma lecture? Tout d'abord je tiens à dire que j'ai pris plaisir à retrouver le petit détective belge. On a vu bon nombre de réécritures du mythe Holmésien mais pas encore de réécritures mettant en scène un des héros d'Agatha Christie. L'auteur a su rester fidèle au personnage de Poirot: ses mimiques, ses habitudes, sa façon de s'exprimer en parlant de lui à la troisième personne, sa condescendance ...mais voilà , a trop vouloir coller au style de Christie, l'auteur s'est un peu perdue. Oui, Sophie Hannah reste fidèle aux mécanismes mis en place par la grande reine du crime, mais hélas sans originalité. 
   Dans ce roman, Poirot se retrouve confronté à trois morts mystérieuses dans un hôtel de Londres. 3 morts, 3 chambres, 3 étages et 3 personnes venant du même village...quel secret lie ces trois personnages? C'est ce que devra découvrir ce cher Poirot et son acolyte de Scotland Yard, Catchpool. Concernant ce dernier, il est un peu le pendant qu'était Hastings dans les aventures d'Hercule Poirot d'Agatha Christie. Dans ce roman, il sert un peu de faire valoir au détective belge. Ce que je déplore c'est que ce personnage, qui est quand même un enquêteur de SY, passe pour un personnage plat,d'une intelligence inférieure à Poirot mais aussi un inspecteur peureux, hésitant et peu sur de lui. Et c'est dommage. Car ce personnage aurait pu être davantage charismatique. De même, Catchpool a une réelle aversion pour les cadavres, et notamment ceux de cette affaire où les corps sont disposés avec respect, comme dans une cérémonie mortuaire. L'auteure fait souvent référence à ce malaise, le personnage évoque brièvement des souvenirs d'enfance mais le tout reste peu travaillé, peu subtil et peu intéressant.Le lecteur se pose des questions sur son passé: a t-il était témoin d'un meurtre, a t-il subit des sévices ??? Pour au final ne pas avoir de révélations ni davantage d'informations sur le passé du jeune inspecteur.
   L'enquête, elle, est intéressante. J'ai bien aimé voir Hercule Poirot de nouveau en action mais aussi la virée de Catchpool dans le village des trois victimes. Les personnages, l'ambiance du petit village où le silence est roi, les messes basses, les habitants qui fuient...la révélation finale devant toute une assemblée, ça rappelle énormément les romans "originaux". Par contre je regrette la fin qui pour moi traîne en longueur. Je trouve qu'il y a beaucoup de répétitions et j'avoue avoir sauté quelques passages. 

   Au final, j'ai trouvé cette lecture agréable. Le roman n'est pas à la hauteur de ceux écrits par Agatha Christie mais comment lui reprocher? La tâche s'avérait ardue dès le départ et je trouve qu'elle s'en sort quand même bien.


mardi 23 septembre 2014

Trylle 2 : Indécise d'Amanda Hocking

Résumé:

   Le jour où Wendy Everly découvrit la vérité sur elle-même — elle est une substituée, échangée à la naissance —, elle sut que sa vie ne serait plus jamais la même. La voici à présent sur le point d’apprendre ce qui se cache derrière toute cette histoire… Wendy partage avec ses ennemis Vittra plus de points communs qu’elle n’aurait pu imaginer — eux, que rien n’arrête lorsqu’il s’agit de l’attirer dans leur camp par la ruse. La guerre menaçant à nouveau, son seul espoir de sauver les Trylles est de maîtriser ses pouvoirs magiques — et d’épouser un membre de la famille royale aussi puissant qu’elle. Mais cela signifie qu’elle doit s’éloigner de Finn, son beau garde du corps qui appartient à un milieu social prohibé… et de Loki, un prince Vittra avec lequel elle partage une attraction grandissante. Déchirée entre son coeur et son peuple, entre amour et devoir, Wendy doit décider elle-même de son sort. En faisant le mauvais choix, elle peut perdre tout ce qu’elle a jamais voulu avoir — et tous ceux qu’elle aime — … dans les deux mondes.

Mon avis:

   Voici la suite des aventures de Wendy, cette jeune fille trylle, élevée par des humains mais qui, en réalité est une princesse. Nous l'avions quitté à la fin du premier tome en train de fuir sa mère et son royaume. Nous la retrouvons chez elle, dans la maison où elle vivait avec son frère Matt, en train de lui expliquer qui elle est vraiment. Mais très vite la jeune fille est en danger et se fait enlever par les Vittras. Là-bas, dans le royaume ennemi, elle aura son lot de révélations et fera la rencontre de Loki, le beau prince blond au look de surfeur. Je pense que vous l'aurez compris, le triangle amoureux fait son apparition. Qui du beau brun ténébreux ou du beau blond au charme ravageur aura les faveurs de notre jeune héroïne? Du fait de la hiérarchie sociale dans le royaume des Trylles, son amour pour Finn semble impossible. Mais, en tant que princesse et future reine, sera t-elle à la hauteur de la tâche et parviendra t-elle à changer toute une société et ramener la paix entre les Trylles? C'est ce que nous découvrirons dans le dernier tome de cette trilogie.
   Trylle 2 s'avère être une lecture des plus agréables. J'ai pris plaisir à retrouver les personnages et à en découvrir des nouveaux. Le style de l'auteur est toujours aussi fluide et les pages se tournent toutes seules. C'est avec plaisir que je lirai donc le troisième et dernier tome de cette série fort sympathique.




Animae 2 : La trace du coyote de Roxane Dambre

Résumé:

« Ce dîner de fiançailles, je l’attendais depuis des semaines… Et il a fallu qu’un groupe de fous furieux planqué dans les sous-sols de Paris décide de faire sauter la moitié de la capitale, justement ce soir ! Du coup, on arrête la fête pour nous envoyer sur l’enquête, mon capitaine-fiancé et moi. Je suis de très mauvaise humeur. Dommage pour eux. Si ces gars-là n'ont jamais vu une panthère de mauvaise humeur, ils ne connaissent rien à la peur ! »

Mon avis:

   Quel plaisir de retrouver Lou! Depuis la lecture du premier tome, j'attendais ce second volet avec impatience! Et c'est toujours aussi bien! ici l'auteur mêle deux intrigues: le tueur de métamorphe et les terroristes "verts". Beaucoup d'actions, de l'appréhension  pour le lecteur qui est réduit au supplice quand Joshua risque sa vie et qu'on se retrouve face au désarroi de Lou qui pense avoir perdu l'homme de sa vie. J'avoue avoir versé quelques larmes en lisant ce passage tant l'émotion du personnage est forte et bien transmise au lecteur.
   Les personnages secondaires prennent davantage de place dans ce tome. Camille, le caméléon et meilleur ami de Lou s'avère être un des personnages qui gagne en volume et qui prend plus de texture. Peureux et terriblement intelligent, Camille montre dans ce deuxième tome son potentiel de chef d'équipe et de fin stratège. Toujours fidèle à Lou, il est prêt à braver le danger et à se battre pour ses amis. Un personnage très attachant qui prendra sans doute une place plus décisive dans les tomes à venir. Les autres métamorphes sont également des figures déjà connus: le maître Lynx et son jeune chiot, le maître Lion...

   La fin du tome se concentre sur la chasse aux tueurs de daïerwolfs et nous laisse en plein suspense face aux derniers événements arrivés à Lou. En effet, suite à cette poursuite et aux événements qui ont eu lieu au siège de la DCRI, l'auteur nous laisse sur notre fin et on a qu'une hâte, se jeter sur le prochain volume! 

Définitivement, j'adore cette série!!!


mercredi 10 septembre 2014

Fruit défendu 1 : Un soupçon de malice de Robyn Dehart

Résumé:

   Marcus Kincaid est de retour en Angleterre après dix années d'absence. Son frère aîné est décédé, faisant de Marcus de Comte d'Ashford. De plus, sa jeune soeur est impliquée dans un potentiel scandale qui pourrait ruiner ses chances de mariage. Sa tante a d'ores-et-déjà appelé les renforts : Le Phénix.

   C'est ainsi qu'est appelée Vivian March. Elle évolue dans tous les cercles de la société, faisant taire les scandales et les ragots avant qu'ils ne dégénèrent. Tout à Londres sait que si elle prend votre partie, la Société vous pardonnera vos péchés. Ce qu'ils ignorent est qu'elle utilise leurs secrets pour couvrir son propre passé.

   Alors que chaque baiser et toucher de Marcus la pousse vers lui, Vivian commence à croire que la vie est bien plus amusante avec juste un petit soupçon de malice...

Mon avis:

   Je remercie ma Chouppynette pour ce cadeau! Ce livre me faisait envie depuis sa sortie!

   J'ai beaucoup aimé cette romance qui a l'avantage d'être portée par un couple savoureux. Même si l'intrigue, c'est vrai, n'est pas transcendante et tient sur un timbre poste, j'ai quand même pris du plaisir dans ma lecture. Les personnages ont beaucoup de charisme et j'ai aimé la séduction, les moments de passions entre eux. Vivian est quelqu'un qui es très sévère envers elle-même. Trahis par un homme qu'elle aimait  dix ans plus tôt et déshonorée, elle s'est condamnée à une vie d'abstinence et de solitude, sans passion. Une manière pour elle de se protéger. Mais est-elle heureuse? Est-ce si mal de succomber à la passion? Surtout à son âge...Depuis dix ans, elle est Le Phénix , celle qui fait en sorte que le scandale n'éclate pas et qui étouffe dans l’œuf toutes les rumeurs. Grâce à ses multiples interventions dans la haute société, elle a de nombreux contacts, ce qui est très pratique pour arranger les multiples affaires mettant en danger la réputation de jeunes demoiselles. Marcus Kincaid, lui, est un aventurier. Revenu en Angleterre après la mort de son frère aîné, c'est à lui que revient le titre de Comte d'Ashford. A peine arrivé il doit faire face à une situation délicate: sauver la réputation de sa sœur. Ses tantes font appel au Phénix, Vivian, qui n'est autre que la jeune femme qui l'avait embrassé fougueusement dix ans plus tôt lors d'un bal masqué. Jamais il n'a pu l'oublier et il compte bien faire tomber son masque de vertu et la conquérir. 
   Cette histoire d'amour va être menacée par un homme sans scrupules. Véritable fantôme du passé, il viendra mettre à mal la réputation de Vivian mais aussi son histoire d'amour avec Marcus. Peu de mystère sur ce dernier, mais on se demande jusqu’où il va aller et comment Marcus va lui régler son compte!

   Au final, une très bonne romance que je conseille car elle a tous les ingrédients pour plaire!
 
   

lundi 8 septembre 2014

Le club des menteurs tome 2 : Un imposteur à la Cour de Céleste Bradley


Résumé:

   Londres, 1813. Depuis quelques mois, le public s'arrache les exemplaires du London Sun. Un caricaturiste de génie y épingle les plus hauts personnages de la société britannique, dont il dévoile les travers et les vices. Signés " Sir Thorogood ", les dessins sont livrés par une domestique, qui empoche le paiement. L'artiste, personne ne l'a jamais vu... Aussi les curieux se précipitent-ils au bal des Rochester, où sa présence est annoncée. Clara Simpson n'est pas la moins intriguée. En temps ordinaire, son horreur des mondanités l'aurait poussée à refuser l'invitation, mais cette nouvelle a eu raison de sa réserve naturelle. Enfin, la vedette de la soirée paraît, aussitôt entourée d'une nuée d'admiratrices au comble de l'excitation. L'homme est fort séduisant, en dépit d'un ridicule costume violet et vert. Mais il s'agit d'un imposteur, et Clara est bien placée pour le savoir. Car " Sir Thorogood ", c'est elle !



Mon avis:

   J'avais adoré le premier tome de cette série c'est donc avec plaisir et impatience que j'ai retrouvé le club des menteurs. Ce tome fait suite au tome 1. Nous retrouvons le Duc d'Etheridge, Dalton Montmorency à la tête du club des espions de sa majesté avec la délicate tâche de se faire accepter par les autres membres mais aussi de démasquer et d'attraper le célèbre Sir Thorogood, caricaturiste qui s'en prend aux hauts dignitaires de la gentry. Mais derrière ce dessinateur de talent se cache en fait une jeune femme discrète de bonne famille. Mais pourquoi fait-elle cela et comment a t-elle pu avoir accès à de telles informations?

   J'ai trouvé que ce deuxième tome était un peu long à démarrer mais j'y ai pris vite du plaisir. L'intrigue est moins prenante que dans le premier tome mais on se prend vite au jeu dans la traque de ce mystérieux caricaturiste. C'est d'ailleurs en cherchant à démasquer Sir Thorogood et en se faisant passer pour lui que Dalton va faire la rencontre de Clara. Tantôt agaçante, tantôt envoutante quand elle est dans la peau de Rose,Dalton ne sait plus quoi penser. Que lui arrive t-il? Et pourquoi cette femme lui fait-elle tourner la tête? Car entre son cœur et sa mission, Dalton devra choisir. Certains personnages secondaires m'ont beaucoup plus, notamment la jeune Rose et je suis très contente car nous a retrouverons dans le tome 4! J'ai vraiment hâte de lire ce tome!

   Au final, j'ai beaucoup aimé ce roman. Le dénouement n'est pas extraordinaire mais la relation entre Dalton et Clara l'emporte sur le reste. Je poursuivrai cette série avec grand plaisir!


lundi 1 septembre 2014

Il était une fois tome 5: La jeune fille à la tour d'Eloisa James

Résumé:

   De passage à Londres, le duc de Kinross succombe au charme de la ravissante Edith Gilchrist. Parée de toutes les qualités nécessaires à une épouse, elle joue en prime divinement bien du violoncelle. Quelques baisers volés leur promettent déjà mille délices. Pourquoi faire traîner les fiançailles ? Le mariage est rondement célébré. Mais, contre toute attente, la nuit de noces se passe mal. La jeune femme s?isole dans la plus haute chambre du château de Craigievar. Et Gowan se retrouve face à un sacré défi : conquérir le cœur et le corps de la Belle de la Tour... sa duchesse.

Mon avis:

   Dernier tome de cette série, La jeune fille à la tour est loin de clore cette saga d'une façon magistrale. Quelle déception pour ce tome! On est loin de l'excellent La belle et la bête! Ici l'intrigue est insipide, le quiproquo entre nos personnages (raison pour laquelle l’héroïne va dans la tour) est  ridicule. Tout tourne autour de ça mais aussi du fait qu' Edith est musicienne. J'ai d'ailleurs trouvé cette jeune duchesse peu attachante voire très agaçante! Elle est très égoïste. Même si on a une passion, on ne peu passer tout son temps à l'assouvir en ignorant le reste du monde, aussi doué soit-on.
   Heureusement que certains personnages secondaires relèvent un peu le niveau (je pense à la belle-mère d'Edith) car le couple principal nous met les nerfs à vifs au fil des pages. Entre elle qui est complètement à côté de ses pompes et lui qui ne pense qu'à sa virilité mise à mal, on a hâte que ça se termine. pourtant, l'historie avait assez bien commencé. C'était simple, sensuel et après le mariage patatra! plus rien. Par contre j'ai aimé l'histoire "d'amour" entre le père d'Edith et sa belle-mère. Car malgré les disputes on sent un amour véritable entre eux, il est juste endormi...

   Il me reste le tome 4 à lire, Une si vilaine duchesse, et j'espère qu'il sera mieux que ce dernier.