mardi 30 décembre 2014

Princess Sara tome 1 : Pour une mine de diamants

Résumé:

   Sara, qui a toujours vécu aux Indes, est envoyée dans un pensionnat à Londres pour parfaire son éducation. Elle devient rapidement la star du pensionnat, d'autant que son père lui envoie des lettres surprenantes où il raconte ses investissements dans des mines de diamants. La directrice tente de gâter et flatter son élève jusqu'au jour où deux avoués annoncent la mort du père de Sara.

Mon avis:

   La petite princesse de Frances Hodgson Burnett est une de mes histoires préférées. Bercée par le dessin animé quand j'étais petite puis par le film et plus récemment le roman, c'est avec joie que je lis cette bande dessinée au graphisme très joli et aux planches flamboyantes. Si l'histoire reste très fidèle dans ce premier tome, l'originalité vient du cadre spatio-temporel, car c'est dans un Londres d'une réalité alternative, où les domestiques sont des automates, que le scénariste nous emmène. Et je dois dire que cela m'a beaucoup plu. Faire du père de Sara le créateur d'automates très sophistiqués est très original. La personnalité de chaque personnage est également bien respectée. On déteste Miss Minchin et Lavinia autant que l'on adore Sara et Becky. Les événements s'enchaînent et même si l'histoire est déjà connue, on ne peut que se réjouir devant ces planches magnifiques et cette Sara si attachante. 
J'ai d'ores et déjà acheté les tomes 2 et 3 et je pense que les autres suivront très vite! En attendant, n'hésitez plus, vous passerez un très bon moment. Il vous semblera même trop court, car on en redemande.

La véritable histoire de Noël de Marko Leino

Résumé:

   Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

Mon avis:

   Je tiens à remercier les éditions Michel Lafon et Camille Groelly pour leur confiance et pour cette belle découverte.

Idéal en cette période de fêtes, ce roman vous fera voyager en Laponie, au nord de la Finlande, contrée du froid polaire, de la neige, des rennes et du Père Noël!
L'histoire du jeune Nicolas est dure, poignante, touchante et délivre un message universel. Bien que la mort et le temps qui passe inévitablement soient au cœur du récit, un message d'espoir et de bonheur est délivré à travers la vie de Nicolas. Même dans les événements les plus difficiles à vivre, il peut y avoir quelque chose de salutaire, de bon, qui bouleverse votre vie à jamais. C'est ce qui est arrivé à Nicolas. En perdant sa famille, il en a trouvé une autre , le village tout entier, bien décidé à aider ce petit garçon. C'est grâce à eux et à un vieil ébéniste aigri qu'il deviendra ce qu'il est et ce qu'il restera à jamais: le Père Noël. Bien plus qu'une histoire, l'auteur nous narre la naissance d'une légende à travers une histoire bouleversante. Plusieurs fois j'ai failli pleurer, tant l'émotion transparaît à travers les mots choisis par l'auteur. Nicolas fait preuve d'une telle abnégation et d'une telle gentillesse pour son jeune âge, que l'adulte que nous sommes en est profondément ému. On aimerait qu'il ait une vie d'enfant, comme tout ceux de son âge, mais on est aussi impressionné par l'homme qu'il devient et par la façon dont il rend cette période de l'année tout simplement magique.
   Ce roman est idéal pour vous plonger dans la magie de Noël. Découpé en 24 chapitres il pourra même faire figure de calendrier de l'Avent et vous accompagner, jour après jour, jusqu'à la nuit de Noël. Et qui sait, surveillez bien le ciel, car vous pourriez bien apercevoir un homme vêtu de rouge, dans un traineau tiré par des rennes....


A la croisée des mondes 1 : Les royaumes du Nord de Philip Pullman

Résumé:

Ce n'était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans : Lyra vivait, en compagnie de son daemon Pantalaimon, parmi les Érudits de Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d'Oxford à la recherche éperdue d'aventures.

Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d'une extraordinaire particule. D'une taille microscopique, la Poussière que l'on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord - est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises...

Jetée au cœur d'un terrible conflit, Lyra sera forcée d'accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s'opposent des forces que nul ne l'avait préparée à affronter.

Mon avis: 

   Vous me direz, ce livre est sorti il y a un moment...je sais. C'est après avoir regardé le film à la télévision l'autre soir que je suis tombée sous le charme.Je me suis alors précipitée pour acheter la trilogie et commencer ma lecture du premier tome. Peu de surprises me direz-vous, mais je suis tellement tombée sous le charme de cet univers, et notamment de la relation qui lie humains et daemons, que cela n'a pas grande importance. L'occasion aussi pour moi de redécouvrir tous les personnages ainsi que l'intrigue.

   J'ai pris mon temps pour cette lecture, je l'ai savourée. Car je n'ai pas envie de quitter l'Arctique et ses paysages blancs et glacés, Lyra, Pantalaimon, Iorek Byrnison l'ours en armure ou encore les gitans, peuple nomade naviguant sur l'eau. 
Que d'imaginations de la part de l'auteur. Tout un univers ressemblant au notre et pourtant si différent. Sciences et théologie sont au cœur de l'intrigue qui tourne autour de cette mystérieuse poussière, énergie émanant des humains et de leur daemon et qui permettrait, selon Lord Asriel, de briser la frontière séparant les différents univers. Ces univers seraient en fait différents mondes parallèles, différentes réalités, dont le seul moyen pour y accéder serait cette mystérieuse poussière.

   Les personnages de cette histoire sont très attachants. J'ai surtout adoré Pantalaimon et Iorek Byrnison, l'ours déchu . De même, on se prend d'affection pour les gitans, peuple de l'eau à la sagesse et au courage exemplaire. Lyra est une petite fille très intelligente et j'ai hâte de la retrouver dans d'autres aventures.

   La fin m'a un peu laissée perplexe. Je trouve que ça va très vite et j'ai eu un peu de mal avec les retrouvailles de Lord Asriel et Mme Coulter...Le roman est très abordable, mais je pense que les plus jeunes auront du mal avec les explications scientifiques. De même, cela reste un petit pavé de 500 pages.

Hormis cela, j'ai adoré ce roman et je lirai la suite avec plaisir!!!


mardi 16 décembre 2014

Passage mortel de Kathy Reichs (Temperance Brennan #2)

Résumé:

Anthropologue judiciaire, le docteur Tempe Brennan ne s'attendait pas devoir faire face à l'horreur absolue. Elle se retrouve sur les lieux d'un massacre perpétué dans un chalet de Saint-Jovite au Québec : cinq meurtres dont ceux de jumeaux de quatre mois, victimes d'actes barbares avant d'être brûlés vifs. Et ce n'est pas fini ! De nouveaux cadavres sont découverts et il semble que chacune de ses conclusions d'autopsies, au Québec ou en Caroline du Nord aient un lien entre elles.

Mon avis:

   Temps gris, pluie...ce temps d'automne m'avait donné envie de sortir un roman policier de mes étagères. Mon choix s'est donc porté sur le tome 2 des aventures de Temperance Brennan, anthropologue judiciaire rendu célèbre par la série Bones, que j'adore.
   Dans ce second tome il est question de sectes. Du Quebec à la Caroline du Nord, le Docteur Brennan va devoir mener son enquête et même mettre sa vie en danger. Heureusement elle peut compter sur le   lieutenant Ryan pour l'aider et la protéger. 
  Si au début les descriptions anthropologiques sont trop nombreuses et trop détaillées (ce qui rend la lecture un peu laborieuse) elles deviennent moins présentes par la suite. L'intrigue prend le pas, l'action est au rendez-vous et on aime voir le rapprochement entre Temperance et Ryan.
   On découvre un peu plus la famille de Brennan: sa sœur, sa fille, son chat ainsi que l'ex-mari. Ses proches prennent d'ailleurs beaucoup d'importance dans l'histoire, et Temperance en sortira pas mal bousculée.
  L'histoire est assez prévisible et le coupable n'est pas une grande surprise. Je trouve les ficelles un peu trop grosses. Pour autant j'ai quand même apprécié ma lecture. Je me suis attachée aux personnages, notamment à notre duo Brennan/Ryan. 
   Une autre énigme, liée au squelette d'une nonne, est en filigrane du début à la fin. Là encore on devine très facilement quelle est la découverte du Docteur Brennan et malheureusement la vérité n'est révélée qu'à la toute fin ce qui nous fait attendre longtemps pour pas grand chose, dommage là encore.

   Vous l'aurez compris, ce roman n'est pas le meilleur que j'ai lu. Pour autant, j'aime cette série et je poursuivrai ma lecture ^ ^

lundi 15 décembre 2014

Les soeurs Essex 1 : Le destin des quatre soeurs

Résumé:

"Bien sûr que j'accepte d'être le tuteur de vos filles !" avait dit le généreux duc de Holbrook au vicomte de Brydone. Or, ce dernier décède suite à une chute de cheval, et voici donc le duc responsable de quatre petites Écossaises désargentées. Lui qui s'attendait à des fillettes voit - ô surprise ! - quatre belles jeunes filles se présenter chez lui. Ce n'est pas tout de les recueillir, il va falloir les marier, et au plus vite. Malgré toute sa bonne volonté, le duc est vite dépassé par les événements. Aussi la raisonnable Tess Essex décide-t-elle de se dévouer. N'est-elle pas l'aînée ? C'est à elle de donner l'exemple et donc d'épouser le comte de Mayne qui lui fait l'honneur de demander sa main. Mais réussira-t-elle à oublier les baisers du sulfureux Lucius Felton ?

Mon avis:

   L'auteur voit en cette série un mélange des Quatre filles du Docteur March et de Sex and the city...mouais...en tout cas ce n'est pas le mien. Si le seul point commun c'est qu'elles sont quatre, ça reste vraiment limité comme référence.

   En tout cas j'ai vraiment eu de mal à rentrer dans cette histoire. Non pas que l'intrigue soit mauvaise, mais les sœurs Essex s'avèrent être insupportables. Pas toutes, mais Annabelle et Imogène sont tellement agaçantes qu'elles occultent, de manière temporaires heureusement, notre envie de poursuivre cette histoire. Heureusement Tess, l'aînée et héroïne de ce premier tome, et Joséphine, adolescente qui ne s’intéresse pas aux garçons, relèvent le niveau. On s'attache très vite à elles et j'ai hâte de découvrir le tome 4 avec Joséphine.

   Après un début assez difficile je me suis laissée emportée par l'histoire Rien d'original bien sur mais ça reste plaisant à lire. J'ai beaucoup aimé le personnage de Felton, homme de sang froid, discret mais qui, sous la carapace à la manière d'un Darcy, cache un être passionné. Tess quant à elle est intelligente, douce, faisant preuve d'abnégation pour assurer l'avenir de ses sœurs.

   J'ai trouvé que tout l'aspect hippique était parfois un peu barbant. Ces messieurs sont passionnés mais surtout accros aux chevaux et malheureusement en parlent beaucoup trop. De plus, la dot des jeunes femmes étant des chevaux de race, voués à la course, ils deviennent très vite l'enjeu de mariages. De vrais goujats, surtout un, mais je vous laisse découvrir de qui il s'agit.

   Une lecture en demi-teinte donc. Heureusement, si le début m'a paru long et insipide voire agaçant, le reste du roman relève le niveau. Mais ce n'est quand même pas un coup de cœur. Eloisa James nous a habitué à mieux. 

  

mercredi 26 novembre 2014

Une nuit avec mon héros de Laura Kaye



Résumé:

   Après cinq années passées dans les Forces Spéciales, Brady Scott s’est mis au vert le temps de faire la paix avec un douloureux passé. Dans un parc, à Washington, il rencontre Joss. Si délicieuse et sexy avec ses mèches roses, ses tatouages et ses piercings. Pourtant si triste avec ses yeux verts, les plus beaux qu’il ait jamais vus, embués de larmes.
Attirance et fascination s’emparent de chacun d’eux. S’il ne cherche pas l’amour, Brady ne refuse pas une aventure d’un soir. Et, quel mal y aurait-il à prendre un peu de bon temps après la pénible journée que Joss vient de vivre ? Ils passent ensemble une nuit explosive. Le lendemain, chacun repart de son côté, sans se retourner, avec, toutefois, un pincement au cœur.



Mon avis:

   En voilà une romance sympathique. Je lorgnais dessus depuis un moment et j'ai finalement craqué! Je n'ai pas lu le premier tome de cette série avec "un héros" mais ce n'est pas grave du tout. Ici c'est Bradley, le frère d'Alyssa, un des personnages principaux du premier volet, qui va tomber amoureux. En regardant le résumé du premier tome je me dis que le deuxième reprend plus ou moins la même trame : un homme marqué par la guerre, les combats mais aussi par une enfance difficile avec un père devenu violent après le décès de sa femme bien aimée. C'est dont toute une vie que Bradley doit remettre en perspective et reconstruire.

   La rencontre entre Joss et Brady est explosive. L'attirance est immédiate et réciproque. Tout deux traversent des moments difficiles dans leur vie, et ensemble ils trouvent le réconfort dont ils ont besoin et tendent à rêver d'une belle histoire qu'ils partageraient . Mais tous les deux ne veulent pas se l'avouer et encore moins le dire à l'autre. Après tout, ce n'était qu'une relation purement physique...et pourtant...les moments partagés et la proximité à laquelle ils vont devoir s'habituer va changer irrémédiablement leurs vies...

   Ce roman est une belle histoire d'amour comme je les aime, avec des personnages attachants, touchants et auxquels la vie n' a pas fait de cadeaux. La relation entre Brady et Joss ravira la midinette cachée au fond de vous. Des moments complices, érotiques, des complications... tout pour qu'au final, tout se finisse bien et que l'on ferme ce livre avec le sentiment que tout se termine comme on l'espérait.
Je regrette simplement que ce roman soit si court. Les pages défilent et on arrive vite au dénouement, prévisible mais heureux. 

Je conseille ce livre à toutes les fans de romance. Ce n'est pas une histoire originale mais elle reste très sympathique.


dimanche 23 novembre 2014

Ca peut pas rater! de Gilles Legardinier

Résumé: 

– J'en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J'en ai plus qu'assez de vos sales coups ! C'est votre tour de souffrir ! Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d'un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers. La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c'est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume.

Mon avis:

   Depuis la sortie de ce roman, je tournais autour, hésitant à me l'acheter car je n'avais pas encore lu les précédents.Et finalement, j'ai craqué. Comment ne pas succomber à cette belle couverture?!

   C'est donc avec Ça peut pas rater! que je découvre cet auteur, Gilles Legardinier, dont j'avais entendu énormément de bien. Je dois dire que je ne suis pas déçue!

    Quand une femme se sent bafouée, les mecs n'ont plus qu'a aller se planquer! Marie notre héroïne est sur des charbons ardents et c'est jubilatoire! Les situations fantaisistes et rocambolesques s'enchaînent et on rit! Notre Marie se fourre toujours dans des situations pas possibles , dont l'une permet sa rencontre avec Paracétamol, un chat blanc aux yeux verts qui va devenir un véritable compagnon.

   Marie a une personnalité extraordinaire. Si au début elle ressemble à une Bridget Jones déprimée, elle va vite reprendre le dessus. Terminé de broyer du noir, maintenant c'est elle qui va en faire baver aux hommes! Car pour elle, se sont tous des salauds...enfin presque...
Marie va enfin prendre sa vie en main et vivre comme elle l'entend et pas toujours faire ce que son ex voulait. Elle va s'épanouir à travers la vengeance mais aussi dans son travail. Plus incisive que jamais, Marie va devenir un vrai chef de file dans cette entreprise en perdition, en proie à un chef véreux prêt à sacrifier de nombreux employer pour parvenir à ses fins. 

   Sa rupture, c'est le début d'un renouveau, renouveau incarné par cet homme mystérieux qui envoie des lettres à Marie. Elle va tomber sous le charme de cet homme de l'ombre, si loin et pourtant si proche. Une belle histoire d'amour , tendre, toute en douceur que j'ai adoré. 

   On se prend d'affection pour tous les personnages secondaires, je pense notamment au concierge de l'immeuble où Marie trouve refuge. L'incarnation même de l'homme bon, serviable, aimant, qui voue un amour sincère et inépuisable à sa femme décédée. Une belle histoire, qui fait écho à celle que va vivre Marie. Car l'homme derrière les lettres l'aime d'un amour sincère, et depuis très longtemps...

   Un humour jubilatoire sert cette belle histoire d'amitié, de solidarité,d'amour et de vengeance. On rit au fil des pages, tant les situations sont rocambolesques. On se demande toujours comment va s'en sortir notre Marie, reine de la gaffe, et si elle parviendra à passer enfin à autre chose. Je conseille vraiment ce roman qui pour moi est un coup de cœur. Je me jetterai très vite sur les autres romans de cet auteur à la prose agréable et dynamique, dont l'humour nous fait passer un si agréable moment. Et mention spécial au nom Paracétamol et à la façon dont le personnage l'a trouvé! Heureusement qu'elle n'a pas pas eu une boîte de suppositoires à ce moment là sous les yeux! ^^


dimanche 16 novembre 2014

Les trois clés tome 3 : La quête de Zoé

Résumé: 

   Après les épreuves surmontées par Dana et Malory, c'est au tour de Zoé McCourt de libérer l'ultime déesse demeurée prisonnière derrière le rideau des Rêves. Zoé a un mois pour élucider l'énigme et trouver la clé. Même si elle peut compter sur ses amies, c'est surtout en elle qu'elle doit puiser le courage d'affronter le maléfique sorcier Kane. La lutte risque d'être terrible, mais Zoé n'est-elle pas la guerrière du trio ?

Mon avis:

   Assurément le meilleur des trois volets, cette saga se termine en beauté avec mes deux personnages préférés: Zoé et Bradley. Depuis le temps qu'on attendait la formation de ce couple. Et quel bonheur de les voir enfin ensemble, amoureux et former une famille avec le petit Simon. 

   Tout comme dans les deux premiers tomes, Nora Roberts a su mêler habilement romance contemporaine et fantastique. La quête de Zoé l'amène à la croisée des chemins. Entre son passé et son présent, elle devra choisir le chemin qui déterminera sa vie future. Kane, le dieu maléfique est prêt à tout pour empêcher Zoé d'accomplir sa mission. Heureusement, Zoé peut compter sur l'aide de ses amis, de Bradley mais aussi des gardiens Rowena et Pitte. 

   J'aurais pris un grand plaisir à lire cette série. C'est le genre d'histoires que j'aime et dont je ne me lasse pas! J'ai hâte de découvrir une nouvelle trilogie nous plongeant dans un monde où les contes et légendes sont bien réels, où les personnages tombent follement amoureux les uns des autres et où tout fini bien ^^


lundi 10 novembre 2014

Des moments si précieux de Jill Mansell

Résumé:

   Dexter Yates est un riche playboy londonien. Sa vie, il la partage entre son travail et ses folles soirées en agréable compagnie. il s'est offert un cottage aux Bruyères, charmant petit village anglais, dans lequel il ne met jamais les pieds.
Tout ce bel univers s'effondre lorsque sa sœur Laura meurt subitement. Il est anéanti. Elle élevait seule sa petite Delphi de huit mois. Qui va désormais prendre soin de la fillette ? Dexter adore sa nièce mais, il lui faut se rendre à l'évidence, il en est totalement incapable.
Un soir de désespoir, sous une pluie battante, il prend sa voiture et se rend aux Bruyères. Là, il frappe à la porte du café, clos à cette heure. la pétillante Molly utilise le lieu, après sa fermeture, pour donner des cours de dessin. Elle allait rentrer chez elle quand elle découvre, dégoulinant sur le seuil, son séduisant voisin. Méconnaissable.
Elle fait entrer l'homme trempé, lui offre un café et l'écoute lui raconter la tragédie qui vient de le frapper. Quand il évoque le destin brisé de la petite Delphi, qui devra être placée, Molly s'insurge : pourquoi serait-il moins doué qu'un autre pour s'occuper de l'enfant ?

Mon avis :

   J'ai craqué sur ce titre sur le site J'ai Lu pour elle ! La couverture, le résumé, l'ensemble laissait présager une belle romance et de grands moments de tendresse. Et je n'ai pas été déçue du tout par ce livre! C'est même un beau coup de cœur!

   L'histoire aurait pu s'en tenir à Dexter et Molly, mais il n'en est rien! Toute une myriade de personnages viennent graviter autour des deux protagonistes principaux : des prétendants, des voisins, des amis ...tout ce beau monde va également connaître de nombreux bouleversements : séparation, rencontre, retrouvailles ...ce n'est donc pas une mais plusieurs histoires d'amour que l'auteur nous fait découvrir.

   On s'attache à ce charmant village, Les Bruyères, et à ses habitants. Dexter, comme vous l'aurez compris, va changer. Ses priorités changent et il rencontre enfin LA femme de sa vie, celle avec qui il est complice, celle a qui il se confit, celle qui sait si bien s'occuper de Delphi, celle qu'il a envie d'embrasser...une histoire prévisible et déjà vue, mais tellement romantique. Ici pas de niaiseries. Ca ne dégouline pas de guimauve, les personnages passent par de nombreuses émotions, tout n'est pas rose et il faudra du temps pour que les couples se forment. Les personnages sont très humains et attachants et on prend plaisir à suivre leurs histoires.

   Vous aussi venez craquer pour ce jeune papa célibataire, plein de charme et de cette  jeune femme pétillante! Une lecture addictive et parfaite pour toutes les fans de romances!




mercredi 5 novembre 2014

Rose soie de Camille Adler

Résumé:

Paris, 1884. Rose de Saulnay est une jeune femme en avance sur son temps et a un goût immodéré pour la mode, ce que ne manque pas de lui reprocher son mari violent. C'est grâce à sa rencontre avec Alexander Wright, le couturier le plus en vue de la capitale, que Rose trouve le courage de réaliser son rêve : elle ouvre une boutique de confection. C'est le début d'une période à la fois difficile et grisante. Mais la passion qui lie Rose et Alexander se transforme peu à peu en un amour qui ne peut s'exposer au grand jour...

Mon avis:

Une très belle surprise que ce roman. Surprise non pas pour le thème abordé mais pour la talent de l'auteur. Ce premier roman est très bien écrit, bien documenté et je n'ai pas pu décrocher de ce livre avant de l'avoir terminé! 


   Je me suis prise d'affection pour Rose, cette femme courageuse emprisonnée dans un mariage de convenance , femme talentueuse mais dénigrée par son mari. Son mari est vraiment un sale type : avide , violent , perfide ; un personnage vil que l'on déteste dès sa première apparition. Charles est de plus en plus abject au fil des pages...heureusement, Rose fait LA rencontre qui va bouleverser sa vie : Alexander Wright, jeune couturier renommé et talentueux , qui va savoir reconnaître le talent de la jeune femme et l'encourager à réaliser son rêve. Rose va tomber amoureuse de cet homme et va oser rêver d'émancipation face àa ce mari tyrannique et violent.

   Camille Adler livre ici une histoire d'émancipation féminine. Rose parvient à quitter son mari et à réaliser son rêve: devenir couturière et être reconnu pour son talent. Elle dépeint également une société parisienne pleine de convenances, de faux semblants et de scandales.

   L'histoire d'amour est bien entendu centrale. Des regards, des moments volés et un dénouement heureux, il n'en fallait pas plus pour me rendre heureuse. Alexander est plein de charme, de délicatesse, c'est un homme bon et protecteur, aimant et on ne peut que se réjouir pour Rose et lui, car elle mérite un homme à sa hauteur, qui partage sa passion.

   On apprécie également les personnages secondaires, bien travaillés, avec de la personnalité. On s'y attache ou on les déteste, mais en tout cas ils nourrissent l'intrigue et lui permettent de voir le jour. On adore notamment la jeune femme de chambre, véritable amie pour Rose, qui l'a toujours soutenue et encouragée.

   Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman! Je ne peux que le conseiller! C'est bien écrit et on le dévore!


vendredi 31 octobre 2014

Les sorcières de North Hampton 1 de Melissa de la Cruz

Résumé: 

   Joanna Beauchamp vit avec ses filles, Ingrid et Freya, à North Hampton, à la pointe de l'île de Long Island. Elles y mènent une vie en apparence paisible. En réalité, les trois femmes sont de puissantes sorcières. Ressusciter les morts, guérir les blessures et les peines de cœur, prédire l'avenir sont autant de pouvoirs qu'elles n'ont pourtant pas le droit d'utiliser. Jusqu'au jour où Freya, la fille rebelle, emportée dans un dangereux jeu de désir entre deux frères, met son secret en péril. Quand North Hampton devient le théâtre d'événements tragiques, les trois femmes comprennent qu'elles ne pourront plus dissimuler leur vraie nature, tôt ou tard.

Mon avis: 

    J'ai lu ce roman (depuis un petit moment dans ma PAL) dans le cadre d'une LC organisée dans le challenge My secret romance , challenge mis en place par Kin Caid . 

   Bonne surprise que ce roman. Vu les notes moyennes données par certains lecteurs je ne m'attendais pas a aimer autant! Un roman dont il se dégage une atmosphère pleine de magie. Elle m'a fait énormément pensé à Sabrina l'apprentie sorcière (série que je regardais dans ma jeunesse ) avec le manoir, la famille de sorcières, les animaux familiés , les sorts etc.

   L'histoire se déroule dans une bourgade, North Hampton, où vivent nos trois sorcières : Joanna, Ingrid et Freya. La pratique de la magie leur est interdite depuis de très nombreuses années. Condamnées par le Conseil , elles doivent vivent comme des humaines ordinaires avec quelques avantages tout de même : la longévité , leurs animaux familiés ou imaginaires ...mais il est difficile de se tenir à cette interdiction, surtout quand des amis ont besoin d'aide.

   Est-ce pour cette raison que des choses mystérieuses arrivent? Ces oiseaux morts, cette toxine qui pollue la terre et les océans , ces gens qui disparaissent ... Joanna s'inquiète car une énergie maléfique semble s'abattre sur la ville. Et elle aura besoin d'aide pour trouver un moyen de sauver non seulement cette ville mais aussi les gens qu'elle aime. Car quelqu'un semble bien disposer à faire accuser ses filles de sorcellerie et de meurtres...

  Outre les mystères, ce roman laisse aussi place aux histoires d'amour: Freya et son cœur qui balance entre deux frères et Ingrid, mon personnage préféré qui tombe amoureuse d'un jeune inspecteur de police...

   A toutes les amoureuses de sorcières , je vous recommande ce livre! J'ai vraiment savouré ce roman même si le personnage de Freya m'a agacé très souvent mais la fin explique beaucoup de choses...

   J'ai hâte de lire les tomes suivants ^ ^


mardi 28 octobre 2014

Mookie, gueule d'amour d'Alexis Morgan

Résumé: 

Nick quitte l’Afghanistan où est mort Spencer, son frère d’armes, qu’il n’a pas réussi à sauver lors d’une embuscade. Dévasté et rongé de culpabilité, il rentre au pays avec Mookie, leur fidèle mascotte. Ce chien courageux les a, au prix d’une grave blessure, prévenus d’une attaque et s’est ensuite fait adopter par le bataillon. Mookie a désormais besoin d’un foyer. Callie, la fiancée de Spencer, pourrait-elle prendre soin de lui ?
Bouleversée par la mort de Spencer, la jeune femme est très surprise quand elle apprend qu’il lui a légué sa vieille maison victorienne. Et plus surprise encore lorsque Nick surgit un jour devant sa porte, un grand chien blanc à ses côtés…

Mon avis:

J'adore les romances, j'adore les animaux, il ne m'en fallait pas plus pour me laisser tenter par cette nouvelle collection Best friend de chez J'ai Lu.

  L'histoire soyons clair n'est pas originale en soi mais elle m'a bien plus quand même. Nick est un personnage blessé (tant physiquement que moralement), en pleine reconstruction, qui doit se réadapter à la vie civile, loin des combats. Rongé par la culpabilité après la mort de son ami lors d'une opération en Afghanistan, Nick décide d'aller voir Callie, la femme que Spencer comptait épouser, afin de lui présenter ses condoléances et par la même occasion , lui confier Mookie, un chien qui était devenu leur mascotte.

   Ce chien vous l'aurez compris va créer du lien entre nos deux personnages. Tout deux aimaient profondément Spencer. Ce point commun va à la fois les rapprocher mais aussi leur causer quelques difficultés. Car Nick ne peut envisager de tomber amoureux et d'être attiré par l'ancienne petite amie de son ami défunt. Ce serait encore trahir la confiance et la mémoire de son ami.

   Derrière cette romance se cache une sombre histoire d'héritage. Callie a hérité de la maison de Spence mais l'oncle de ce dernier n'a pas dis son dernier mot et compte bien faire valoir ses droits, même s'il faut passer par la violence et l'intimidation...Cette situation fera ressurgir les fantômes du passé pour Nick, le traumatisme des combats quotidiens et permanents...

   L'amour, la perte et le deuil mais aussi l'acceptation, sont des thèmes importants abordés dans cette romance. A partir d'une histoire d'amour simple, l'auteure parvient à parler d'un sujet important pour tout Américain : le sacrifice de nombreux soldats pour la défense de leur patrie et de leurs idéaux, les traumatismes qui touchent les soldats revenus du front,le besoin et le devoir d’honorer leur mémoire mais aussi de vivre pleinement sa vie car ces soldats se sont battus pour une cause qui leur semblait juste et en laquelle ils croyaient.

   Le chien dans cette histoire est un prétexte mais aussi un personnage à part entière. On s'attache à cet animal et on est heureux qu'il ait enfin un vrai foyer, loin des bombes et des combats.

   En conclusion, j'ai aimé cette histoire simple et tendre. Les personnages sont attachants, tout comme cette petite bourgade et ses habitants. On referme ce livre avec le sourire aux lèvres, quoi demander de plus? 

lundi 27 octobre 2014

Chroniques de la Tour 1 : La vallée des loups de Laura Gallego Garcia

Résumé :

   Il existe de par le monde quelques Hautes Ecoles de Magie, secrètes et élitistes. Dana a l'incroyable chance d'être choisie comme élève par le Maître de la Tour de la Vallée des Loups. Mais pourquoi elle ? Y aurait-il un rapport avec l'existence de Kai, ce jeune garçon qu'elle seule peut voir et entendre ? Ou avec cette mystérieuse prisonnière qui l'appelle à son secours ? Dana devra désobéir à son Maître pour venir en aide à cette étrange femme qui lui ordonne de partir à la recherche d'une licorne. Mais les loups de la Vallée semblent décidés à ne pas la laisser faire... 

Mon avis: 

   Gros coup de cœur pour ce roman! Découvert par hasard au rayon SF/Fantasy d'une librairie j'ai été conquise par la couverture et par le résumé! Et je n'ai pas été du tout déçue bien au contraire!

   La fantasy n'est pas un de mes genres de prédilection mais je dois dire que ce roman, assez court et classé jeunesse, s'est avéré très abordable et très sympathique pour la novice que je suis en la matière. On retrouve des personnages et créatures "classiques" du genre (elfe, nain, sorciers) mais aussi des personnages issus du fantastique (loup-garous, fantôme). L'intrigue tourne autour d'une mystérieuse femme qui apparaît devant la jeune Dana, jeune apprentie d'un grand sorcier, et qui lui demande de trouver la licorne qui vit dans la forêt de la vallée des loups.

   La jeune Dana pourra compter sur son ami Kai et sur l'elfe Fenris pour l'aider. De nombreux secrets vont se révéler à elle. Dana devra affronter de nombreuses épreuves tant magiques que sentimentales pour devenir une sorcière d'exception, maîtrisant la magie des quatre éléments tout en étant une porte entre le monde des morts et des vivants.

   J'ai vraiment hâte de lire la suite de cette série qui se compose de 3 tomes et d'un tome zéro consacré à l'elfe Fenris. Il m'a été difficile de lâcher ce livre tant j'ai été embarqué dans cette histoire. Je le conseille vraiment pour tous ceux qui comme moi, sont novices en la matière. Peut-être paraîtra t-il un peu trop léger pour les fans du genre, habitués aux histoires plus denses et aux personnages plus nombreux.


Salmacis 2 d'Emmanuelle de Jésus

Résumé: 

   Elle s'appelle Faustine Sullivan. Elle a 17 ans. Il y a quelques mois, elle vivait dans l'ombre de Sasha, son frère jumeau. Mais depuis sa rencontre avec Andrea Salvaggi, tout a changé. Faustine s'est découvert une nouvelle passion : l'escalade. Et elle l'a découvert, lui... Leur amour aurait dû être simple, innocent, l'amour de deux jeunes gens qui ont la vie devant eux. Pourtant, ce qui unit Faustine à Andrea, c'est un amour dévorant. Un amour qui ne laisse pas de place à l'erreur. Car une terrible malédiction frappe Andrea. Il ne peut aimer qu'une personne. Une seule. Si Faustine n'est pas son âme sœur, elle en mourra...

Mon avis: 

Je l'attendais cette suite ! Le premier tome avait été un coup de cœur pour moi. J'avais trouvé ce roman original, bien écrit et javais beaucoup aimé les personnages, notamment Faustine et Andrea, le jeune couple de l'histoire.
   Ce tome est dans la continuité du premier : on retrouve Faustine et Andrea torturé par le choix qui s'offre à eux. La malédiction qui touche Andrea n'est pas sans conséquences pour celle qui s’avérera ou pas être l’Élue...
Une grosse partie du livre tourne autour de l'attente... l'attente de la Destinée et du choix. Car choisir c'est renoncer et Faustine, en choisissant l'amour, devra renoncer et sacrifier bon nombre de choses et surtout bon nombre de personnes à qui elle tient. L'identité et l'amour sont également des thèmes récurrents, c'est d'ailleurs ce qui est au centre du mythe de Salmacis. 

   Salmacis, une jeune nymphe, est tombée éperdument amoureuse d'Hermaphrodite. Elle supplie les dieux de ne jamais être séparée de lui. Les dieux accèdent à sa demande : ils seront unis à jamais en ne formant qu'un seul corps, faisant d'Hermaphrodite un être bisexué, à la fois homme et femme.Les dieux peuvent être généreux mais sont surtout cruels....

   Cette dualité se retrouve dans les personnages de Faustine et Sasha. Jumeaux, ils se ressemblant comme deux gouttes d'eau. Sasha est une part de Faustine comme Faustine est une part de lui. Mais aujourd'hui cela ne suffit plus: Faustine ne s'est sentie elle-même que quand elle a fait la rencontre d'Andrea. Quand ses yeux ont croisé les siens elle a su que c'était lui qu'elle attendait... Mais si finalement ce n'était pas elle l'élue...

   La dernière partie du roman a été pleine de surprises. Je ne m'attendais pas du tout à la tournure qu'allait prendre les événements. S'en suit une fin à la fois logique et déroutante...et surtout cela m'a laissé en plein questionnement. Car si cela ressemble bien à une fin, un point final donné à cette histoire, je parviens à en douter quand même...ou du moins je l'espère car sinon je garderai un goût d'inachevé. L'épilogue nous laisse entrevoir une suite possible, en tout cas c'est ce que j'espère car je n'ai pas eu ma dose de Faustine et d'Andrea. Les moments partagés entre eux sont finalement peu nombreux. J'aurais aimé une belle scène d'amour. L'auteure a préféré être très succincte. Les phrases font mouche et on s'imagine bien la scène mais cela manque de tendresse, de mots échangés, de passion...

   Mais mis à part ce petit bémol, j'ai encore beaucoup aimé ce roman!

Les Trois clés tome 2 : La quête de dana de Nora Roberts

Résumé:

Selon la légende, elles sont trois déesses captives de forces démoniaques, trois âmes en peine qui pleurent leur liberté. Seules trois mortelles pourront les délivrer. Le marché est le suivant: un million de dollars pour chacune si elles relèvent le défi qu'on leur a lancé. Libre à elles d'accepter.

Malory est sortie victorieuse de la première épreuve. Cette fois, c'est au tour de Dana. Elle sait qu'elle devra lutter contre les pouvoirs maléfiques du sorcier Kane, capable de l'aspirer dans un autre monde, derrière le "rideau des rêves". Elle sait aussi que, pour se défendre, elle ne pourra compter que sur ses atouts, le savoir et la connaissance livresque. En revanche, elle n'imaginait pas que Jordan Hawke, son ancien amour devenu écrivain à succès, aurait un rôle primordial à jouer dans cette aventure...

Mon avis:

   Nora Roberts est passé maître dans les trilogies mêlant romance et fantastique. J'avais pris énormément de plaisir à lire L'île des Trois sœurs. La quête de Malory, premier tome de la saga Les trois clés m'avait beaucoup plu. Ce deuxième tome s'avère en dessous mais présage un très bon troisième tome, je m'explique.

   Je retrouve dans ce second tome les défauts du troisième tome de L'île des trois sœurs: Mia.  Ici, nous retrouvons des personnages féminins assez similaires au niveau du caractère et je dois dire que Dana m'a agacé et m'a beaucoup fait penser à Mia. Ce personnage au caractère fort, sur d'elle, est une véritable enquiquineuse quand il s'agit de ses sentiments et du passé qu'elle a partagé avec Jordan, ami d'enfance et écrivain a succès. Ce qui m'agace le plus c'est son égoïsme: pourquoi ne parvient-elle pas à tourner la page et à essayer de comprendre Jordan. Ils étaient jeunes à l'époque, sortaient tout juste de l'adolescence et Jordan avait vécu une épreuve tragique avec le décès de sa mère. Alors oui elle a souffert mais lui aussi. Pendant une grosse partie du roman, elle hésite. Elle l'aime mais lui en veut, elle a peur qu'il parte, le dénigre, lui lance des pics à droite à gauche...bref, le pauvre Jordan mérite une médaille! 

   Heureusement, la quête s'avère intéressante et on prend plaisir à retrouver les autres personnages, et notamment Zoé et Bradley qui jouent au chat et à la sourie! Zoé est une femme moderne, courageuse, une mère aimante et elle a bien du mal à cerner sa relation avec Brad... Cet homme saura t-il lui donner son amour? Pourra t-il être un bon père pour Simon? C'est ce que nous découvrirons dans le troisième tome ! J'ai hâte!!!

  Mention spéciale pour le manoir et l'ambiance gothique et romantique qui s'en dégage!


vendredi 24 octobre 2014

Les ailes d'émeraude d'Alexiane de Lys


Résumé:

« A bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vit depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde est lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie…
Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature: elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En plein métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé. »




Mon avis:

   Tout d'abord je tiens à remercier Alexiane de Lys pour son sourire puisque j 'ai eu la chance de la rencontrer lors d'une dédicace organisée à Reims. C'est une auteure très abordable, simple et j'espère la revoir un jour prochain pour son second roman. Quand je suis allée à la dédicace je n'avais pas encore lu le livre et quel dommage car je pense que nous aurions pu échanger sur plein de choses, tellement ce roman est dense et l'histoire bien amenée.

   Dans un premier temps, je trouve que ce roman fantasy sort des sentiers battus de par son originalité. Une histoire fondée sur un peuple ailé doté de facultés sensorielles multiples est pour moi une première et je dois dire que j'ai été happée par celle-ci.

   L'histoire commence à l'orphelinat. Cass a perdu sa mère à l'âge de 6 ans et vit depuis dans cette institution, dans l'attente de la quitter à sa majorité. Et ce jour arrive...Cass se retrouve à la rue, avec un petit pécule et doit se débrouiller pour survivre. Petit boulot, motel, Cass fait tout pour prendre sa vie en main. Plusieurs fois elle va croiser "Lewis man", un garçon mystérieux qui apparaît et disparaît tout aussi vite. Quand un soir elle se fait agresser, c'est lui qui la sauve. A partir de ce moment là tout change. Un nouveau monde s'ouvre devant Cass, une nouvelle vie l'attend et elle va devoir accepter qui elle est vraiment: une myrme, une des créatures ailé aux capacités sensoriels ultra-développées. La deuxième partie de ce roman, très dense, est dédiée à l'arrivée de Cassiopée dans le village des Myrmes et à la découverte de ses capacités sensorielles. Elle promet déjà d'être quelqu'un d'exceptionnel, une Siléa , ces Myrmes aux ailes colorées et dotés de pouvoirs sensoriels énormes.... On suit l'évolution de Cassiopée et de ses facultés au fil des semaines, tout comme son histoire d'amour avec Gabriel. Si au début elle le trouve à la fois attirant mais surtout antipathique , elle va par la suite tomber éperdument amoureuse de lui. Car derrière sa froideur se cache en réalité un homme tendre et protecteur. Si un semblant de triangle amoureux se forme avec Camille,jeune homme chez qui elle vit, celui-ci ne dure qu'un temps, les évènements reprenant le pas sur les sentiments des divers protagonistes. Révélations, action et trahison sont au rendez-vous et Cassiopée va devoir les affronter pour sauver ceux qu'elle aime.

   J'ai trouvé Cassiopée très humaine dans ses réactions, ses sentiments. Il ne faut pas oublier que cette jeune femme à un lourd passé, qu'elle n'a pas eu une vie facile, qu'on lui a toujours caché des choses et qu'elle a été livrée à elle-même du jour au lendemain. Difficile comme situation quand on vient à peine de sortir de l'adolescence. Cassiopée n'a pas le temps de s'épanouir en tant qu'adulte car la vie lui réserve de nombreuses surprises ainsi que de nombreux bouleversements. Ces réactions sont donc très humaines même si c'est vrai qu'à un moment je me suis dit "mais pourquoi elle fait ça!!!!" mais se mettre en danger et vouloir mourir est une chose compréhensible quand on perd quelqu'un qu'on aime.

   La fin est riche en action et Cass se retrouve dans une situation très délicate. Heureusement elle peut compter sur ses amis pour la sortir de ce mauvais pas. Mais de nouveaux dangers s'annoncent: rejetée par le peuple des Myrmes et convoitée par les Narques, leurs ennemis , Cassiopée devra lutter à la fois pour sa vie mais aussi pour des choses qui la dépasse : la survie de tout un peuple.

   Comme vous l'aurez compris j'ai pris grand plaisir à découvrir ce livre et l'histoire de Cass. J'ai aimé découvrir ce village isolé, ces êtres aux capacités incroyables, ces personnages attachants, les réflexions intérieures de Cass qui m'ont fait beaucoup sourire tellement elles sont spontanées, bref, beaucoup beaucoup de choses ^^
   Pour revenir aux personnages, le couple Cassiopée-Gabriel est touchant et j'ai hâte de voir comment leur relation va évoluer! D'ailleurs je ne m'attendais pas à ce que Gabriel soit si "vieux jeu" ! Mais bon, on ne s'y attend pas...un homme tout en relief notre Gabriel : froid et passionné! Tout ce qu'on aime quoi!!!
Mention spéciale également à Nathan. Ce personnage est très intéressant, on s'attache tout de suite à lui et j'espère qu'il aura un rôle important dans le second volet (mais ne le faites pas mourir svppppp!!!!)

   Seul petit bémol pour moi, le début qui m'a paru un peu long. Mais c'est vraiment un tout petit bémol car j'ai dévoré ce livre! Il m'a été difficile de la lâcher par la suite!

   Je vous recommande vivement ce roman, le tout premier de cette jeune auteure! Un univers dense qui promet aventure, action, danger et amour.


  

 

jeudi 23 octobre 2014

Bilan aout et septembre 2014

Bonjour à tous! 

L'automne est arrivé avec ses belles couleurs et ses jours de pluie...L'occasion de rester bien au chaud, avec un bon bouquin et une tasse de café. 


Lectures d'aout:

1. Les sentinelles 1 : Forgé dans le sang (Bit-lit) une déception, je m'attendais à mieux.
2. La lionne de Katherine Scholes, j'ai adoré et je me évadée en Afrique
3. Il était une fois 1: Au douzième coup de minuit , un très bon tome
4. Il était une fois 3: La princesse au petit pois, là encore un très bon tome.
5. Il était une fois 5: la jeune fille à la tour , grosse déception
6. Le jardin des derniers plaisirs de Lee Jackon, un polar dont l'action se situe dans le Londres du XIXe
7. Les gardiens de la galaxie (comics)
8. Trylle 1 : Echangée , j'ai beaucoup aimé!
9. Le club des menteurs 2: Un imposteur à la Cour
 et une lecture en cours... Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, un classique de la littérature américaine

Total du mois: 8 romans et 1 BD/Mangas/comics
Total de l'année : 64 romans et 65 BD/M/C

Lectures de septembre:

1. Un soupçon de malice (Fruit défendu 1) une romance que j'ai adorée!
2. Trylle 2 Indécise, un tome à la hauteur du premier
3. Animae 2 : la trace du coyote. Décidemment j'adore cette série française! A lire pour tout ceux qui aime le fantastique et la Bit-Lit
4. Rouge rubis que j'ai beaucoup aimé aussi
5. Meurtres en majuscules, une réécriture des aventures d'Hercule Poirot. Un bon livre mais pas à la hauteur d'Agatha Christie.

Et je n'ai toujours pas fini Ne tirez pas...pourtant il ne me reste qu'une centaine de pages.

Total du mois: 5 romans
Total de l'année: 69 romans et 65 BD/M/C

mercredi 22 octobre 2014

Rouge rubis de Kerstin Gier

Résumé:

Gwendolyne a 16 ans. Elle vit à Londres. Vie normale, scolarité normale dans une grande école privée, famille normale, en apparence… Car cette famille a un secret : certaines filles sont porteuses d’un gène qui leur permet de voyager dans le temps. Le premier tome d’une trilogie exceptionnelle. Une histoire qui mêle délicieusement trois thèmes : l’adolescence, l’amour et le fantastique.

Mon avis:

   J'avais beaucoup entendu parlé de ce titre sur la toile mais sans jamais me décider à l'acheter. Il m'aura finalement fallu la sortie du film en dvd pour me décider à lire le livre avant de me jeter sur le film. Et bien m'en a pris car si j'ai aimé le livre ce n'a pas du tout était le cas pour le film. je pense que si j'avais vu le film d'abord je n'aurai peut-être pas eu envie de lire la suite...enfin bref, vous avez compris.
   
   J'ai dévoré ce livre en très peu de temps car le style est vraiment agréable et sans fioritures. 
   
   Ce que j'ai aimé dans ce livre c'est son "originalité" en ce qui concerne les voyageurs du temps. Même si on est pas au niveau de Time Riders, ce roman m'a quand même beaucoup plu. Que les personnages puissent voyager dans le temps de manière inopinée ou programmée m'enchante toujours car c'est l'occasion pour nos héros de découvrir d'autres époques mais aussi d'en découvrir plus sur leur passé. Les personnages sont charismatiques et on se prends d'affection pour cette héroïne un peu gauche mais au caractère franc et aux répliques percutantes. Les personnages secondaires comme la tante ou la meilleure amie de Gwendolyne ou encore le fantôme, apportent de la fraîcheur et de la fantaisie. D'autres comme la grand-mère ou la cousine sont quand à eux agaçants car trop préoccupés par ce qui devait être et par des considérations personnelles. J'ai bien aimé le lien fait entre le prologue et l'épilogue qui laisse présager d'autres révélations quant aux parents de Gwendoline. Pourquoi sont-ils partis dans le passé? Que fuient-ils? Que cache donc cette mystérieuse confrérie des voyageurs du temps?

   J'ai hâte de lire la suite des aventures de Gwendoline et Gideon : que vont-ils découvrir ? Comment va évoluer leur relation? La réponse dans Bleu saphir ^^



mardi 14 octobre 2014

Le club des menteurs 3 : Une séduisante espionne de Celeste Bradley


Résumé: 

   " Ne pas perdre de vue James Cunnington ". Telle est l'étrange consigne laissée par le père de Philippa Atwater qui a été capturé par les Français. Pourchassée par les sbires de Napoléon, la jeune fille profite d'une petite annonce pour trouver refuge chez Cunnington. Déguisée en homme et rebaptisée Philip, elle devient le précepteur du jeune garçon des rues dont le gentilhomme a fait son héritier. Très vite, elle se rend compte que James a des activités plutôt louches. C'est incontestablement un espion. Qui plus est, il ne serait pas étranger à la disparition de son père. Comment le faire parler ? Peut-être en usant de cette féminité qu'elle dissimule si soigneusement ? Mais n'est-ce pas un jeu dangereux quand on éprouve un désir brûlant pour celui qu'on tente de manipuler ?

Mon avis:
 
   Que dire si ce n'est que j'ai encore passé un excellent moment! Cette série est vraiment géniale. Car au delà de l'histoire d'amour, il y a une vraie intrigue portée par des personnages secondaires forts. Ce roman s'inscrit dans la continuité des précédents; ils ne peuvent donc pas être lus dans le désordre. On retrouve James Cunnigton, le frère d'Agatha, qui se remet péniblement de sa captivité et de la trahison de son ancienne maîtresse (cf. Tome 1). Cherchant un précepteur pour son fils adoptif, James va faire la connaissance de Philip alias Philippa Atwater, jeune femme qui recherche son père et dont le dernier indice qu'il lui ait laissé est "Ne pas perdre de vue James Cunnington". Sans le sous, il est plus que vital pour Philippa de trouver un emploi. En se déguisant elle parvient à s'introduire dans le quotidien de James en s'occupant de l'éducation du jeune garçon des rues dont il a fait son héritier. Au fil des jours, Philippa va non seulement s'attacher à l'enfant (qui n'est pas dupe une seule seconde sur sa véritable identité) et tomber désespérément amoureuse de James. Elle fera d'ailleurs tout pour le séduire...J'ai adoré le fait que notre héroïne se fasse passer pour un homme et la relation qu'elle a pu établir avec James et le jeune Robbie (fils adoptif de James). Bon nombre de situations sont assez scabreuse dans le sens où James n'y voit que du feu et entraîne notre jeune Philip faire de la boxe (se pose alors la question des vestiaires...) ou encore dans un club de prostituées pour faire de lui un homme...
   Le rapprochement entre James et Philippa est tardif mais quelques passages croustillants vous raviront au préalable. La jeune femme est très fougueuse et n'hésitera pas à donner de sa personne pour ensorceler notre beau mâle...

   En bref, une passion et une histoire d'amour comme on les aime. Des personnages attachants et charismatiques et un club des menteurs qu'on ne veut surtout plus lâcher! J'ai dévoré ce livre, peut-être le meilleur pour l'instant. il me tarde de découvrir le quatrième et dernier tome qui met en scène la jeune Rose (découverte dans le tome 2). Une série coup de cœur pour moi !


dimanche 12 octobre 2014

Trois mariages chez les MacGregor de Nora Roberts

Résumé:

   Patriarche et figure emblématique du clan, Daniel MacGregor ne peut qu'être immensément fier de ses trois petites-filles Laura, Gwendolyn et Julia. Trois jeunes femmes, trois cousines unies par les liens du sang mais aussi par une étroite amitié, et qui, après avoir brillamment réussi leurs études universitaires, ont décidé de s'installer ensemble dans une belle maison de Boston. Si Laura travaille dans le cabinet d'avocat de ses parents, Gwendolyn, elle, exerce avec passion son métier de médecin à l'hôpital de Boston. Quant à Julia, l'artiste, elle gagne sa vie en restaurant de vieilles demeures. Belles, intelligentes et brillantes, elles ont tout pour être heureuses. Enfin presque... Car elles refusent obstinément de se marier et de fonder une famille. Et devant cette décision insensée, Daniel MacGregor, désireux de voir la famille s'agrandir, décide de donner un petit coup de pouce au destin...

Mon avis:

   Ce livre nous offre 3 histoires : celle de Laura, Gwen et Julia. Toutes ces histoires nous sont racontées à travers les mémoires de Daniel MacGregor, personnage emblématique et patriarche de cette grande famille, que nous avions découvert dans Défi pour un MacGregor. Ce livre avait été pour moi un coup de cœur et j'avais découvert par la même occasion Nora Roberts que je ne parviens plus à quitter depuis.  Chaque histoire est précédée d'un prologue et suivie d'un épilogue nous permettant ainsi d'avoir des nouvelles des différents personnages. 
   J'ai beaucoup aimé ce livre car on peut le lire en plusieurs fois, chaque histoire pouvant être vu comme un épisode d'une grande saga familiale. Le point fort de ce livre réside pour moi dans le fait qu'on a envie de découvrir les autres romans qui ont précédé ou qui suivront. N'ayant lu que Défi pour un MacGregor, je n'ai désormais qu'une envie, découvrir les précédents et lire la rencontre de chacun des membres de la famille MacGregor. Dans ce roman, nous retrouvons les parents des trois jeunes femmes qui ont été les protagonistes des romans précédents et je dois dire que j'ai très envie de découvrir leur histoire. 
   J'ai préféré les histoires de Gwen et Julia , celle de Laura m'a paru un peu en dessous même si j'ai aimé les personnages. Par contre on peut regretter quelques gros clichés mais bon cela reste de la romance et j'ai passé un agréable moment.


mercredi 24 septembre 2014

Meurtres en majuscules de Sophie Hannah

Résumé:

   Et dire que Hercule Poirot voulait s’accorder des vacances, histoire de reposer ses petites cellules grises en surchauffe ! Pour cela, au lieu de prendre le large, il choisit de se réfugier incognito dans une pension londonienne. Mais voici que l’aventure frappe à sa porte, alors qu’il souhaitait se mettre au vert… 

Mon avis: 

   Je l'attendais ce livre! J'en avais entendu parler il y a quelques mois et j'ai eu la bonne surprise de voir qu'il sortait en septembre donc le jour J,  j'étais à la librairie.

   Qu'est-il ressorti de ma lecture? Tout d'abord je tiens à dire que j'ai pris plaisir à retrouver le petit détective belge. On a vu bon nombre de réécritures du mythe Holmésien mais pas encore de réécritures mettant en scène un des héros d'Agatha Christie. L'auteur a su rester fidèle au personnage de Poirot: ses mimiques, ses habitudes, sa façon de s'exprimer en parlant de lui à la troisième personne, sa condescendance ...mais voilà , a trop vouloir coller au style de Christie, l'auteur s'est un peu perdue. Oui, Sophie Hannah reste fidèle aux mécanismes mis en place par la grande reine du crime, mais hélas sans originalité. 
   Dans ce roman, Poirot se retrouve confronté à trois morts mystérieuses dans un hôtel de Londres. 3 morts, 3 chambres, 3 étages et 3 personnes venant du même village...quel secret lie ces trois personnages? C'est ce que devra découvrir ce cher Poirot et son acolyte de Scotland Yard, Catchpool. Concernant ce dernier, il est un peu le pendant qu'était Hastings dans les aventures d'Hercule Poirot d'Agatha Christie. Dans ce roman, il sert un peu de faire valoir au détective belge. Ce que je déplore c'est que ce personnage, qui est quand même un enquêteur de SY, passe pour un personnage plat,d'une intelligence inférieure à Poirot mais aussi un inspecteur peureux, hésitant et peu sur de lui. Et c'est dommage. Car ce personnage aurait pu être davantage charismatique. De même, Catchpool a une réelle aversion pour les cadavres, et notamment ceux de cette affaire où les corps sont disposés avec respect, comme dans une cérémonie mortuaire. L'auteure fait souvent référence à ce malaise, le personnage évoque brièvement des souvenirs d'enfance mais le tout reste peu travaillé, peu subtil et peu intéressant.Le lecteur se pose des questions sur son passé: a t-il était témoin d'un meurtre, a t-il subit des sévices ??? Pour au final ne pas avoir de révélations ni davantage d'informations sur le passé du jeune inspecteur.
   L'enquête, elle, est intéressante. J'ai bien aimé voir Hercule Poirot de nouveau en action mais aussi la virée de Catchpool dans le village des trois victimes. Les personnages, l'ambiance du petit village où le silence est roi, les messes basses, les habitants qui fuient...la révélation finale devant toute une assemblée, ça rappelle énormément les romans "originaux". Par contre je regrette la fin qui pour moi traîne en longueur. Je trouve qu'il y a beaucoup de répétitions et j'avoue avoir sauté quelques passages. 

   Au final, j'ai trouvé cette lecture agréable. Le roman n'est pas à la hauteur de ceux écrits par Agatha Christie mais comment lui reprocher? La tâche s'avérait ardue dès le départ et je trouve qu'elle s'en sort quand même bien.


mardi 23 septembre 2014

Trylle 2 : Indécise d'Amanda Hocking

Résumé:

   Le jour où Wendy Everly découvrit la vérité sur elle-même — elle est une substituée, échangée à la naissance —, elle sut que sa vie ne serait plus jamais la même. La voici à présent sur le point d’apprendre ce qui se cache derrière toute cette histoire… Wendy partage avec ses ennemis Vittra plus de points communs qu’elle n’aurait pu imaginer — eux, que rien n’arrête lorsqu’il s’agit de l’attirer dans leur camp par la ruse. La guerre menaçant à nouveau, son seul espoir de sauver les Trylles est de maîtriser ses pouvoirs magiques — et d’épouser un membre de la famille royale aussi puissant qu’elle. Mais cela signifie qu’elle doit s’éloigner de Finn, son beau garde du corps qui appartient à un milieu social prohibé… et de Loki, un prince Vittra avec lequel elle partage une attraction grandissante. Déchirée entre son coeur et son peuple, entre amour et devoir, Wendy doit décider elle-même de son sort. En faisant le mauvais choix, elle peut perdre tout ce qu’elle a jamais voulu avoir — et tous ceux qu’elle aime — … dans les deux mondes.

Mon avis:

   Voici la suite des aventures de Wendy, cette jeune fille trylle, élevée par des humains mais qui, en réalité est une princesse. Nous l'avions quitté à la fin du premier tome en train de fuir sa mère et son royaume. Nous la retrouvons chez elle, dans la maison où elle vivait avec son frère Matt, en train de lui expliquer qui elle est vraiment. Mais très vite la jeune fille est en danger et se fait enlever par les Vittras. Là-bas, dans le royaume ennemi, elle aura son lot de révélations et fera la rencontre de Loki, le beau prince blond au look de surfeur. Je pense que vous l'aurez compris, le triangle amoureux fait son apparition. Qui du beau brun ténébreux ou du beau blond au charme ravageur aura les faveurs de notre jeune héroïne? Du fait de la hiérarchie sociale dans le royaume des Trylles, son amour pour Finn semble impossible. Mais, en tant que princesse et future reine, sera t-elle à la hauteur de la tâche et parviendra t-elle à changer toute une société et ramener la paix entre les Trylles? C'est ce que nous découvrirons dans le dernier tome de cette trilogie.
   Trylle 2 s'avère être une lecture des plus agréables. J'ai pris plaisir à retrouver les personnages et à en découvrir des nouveaux. Le style de l'auteur est toujours aussi fluide et les pages se tournent toutes seules. C'est avec plaisir que je lirai donc le troisième et dernier tome de cette série fort sympathique.




Animae 2 : La trace du coyote de Roxane Dambre

Résumé:

« Ce dîner de fiançailles, je l’attendais depuis des semaines… Et il a fallu qu’un groupe de fous furieux planqué dans les sous-sols de Paris décide de faire sauter la moitié de la capitale, justement ce soir ! Du coup, on arrête la fête pour nous envoyer sur l’enquête, mon capitaine-fiancé et moi. Je suis de très mauvaise humeur. Dommage pour eux. Si ces gars-là n'ont jamais vu une panthère de mauvaise humeur, ils ne connaissent rien à la peur ! »

Mon avis:

   Quel plaisir de retrouver Lou! Depuis la lecture du premier tome, j'attendais ce second volet avec impatience! Et c'est toujours aussi bien! ici l'auteur mêle deux intrigues: le tueur de métamorphe et les terroristes "verts". Beaucoup d'actions, de l'appréhension  pour le lecteur qui est réduit au supplice quand Joshua risque sa vie et qu'on se retrouve face au désarroi de Lou qui pense avoir perdu l'homme de sa vie. J'avoue avoir versé quelques larmes en lisant ce passage tant l'émotion du personnage est forte et bien transmise au lecteur.
   Les personnages secondaires prennent davantage de place dans ce tome. Camille, le caméléon et meilleur ami de Lou s'avère être un des personnages qui gagne en volume et qui prend plus de texture. Peureux et terriblement intelligent, Camille montre dans ce deuxième tome son potentiel de chef d'équipe et de fin stratège. Toujours fidèle à Lou, il est prêt à braver le danger et à se battre pour ses amis. Un personnage très attachant qui prendra sans doute une place plus décisive dans les tomes à venir. Les autres métamorphes sont également des figures déjà connus: le maître Lynx et son jeune chiot, le maître Lion...

   La fin du tome se concentre sur la chasse aux tueurs de daïerwolfs et nous laisse en plein suspense face aux derniers événements arrivés à Lou. En effet, suite à cette poursuite et aux événements qui ont eu lieu au siège de la DCRI, l'auteur nous laisse sur notre fin et on a qu'une hâte, se jeter sur le prochain volume! 

Définitivement, j'adore cette série!!!


mercredi 10 septembre 2014

Fruit défendu 1 : Un soupçon de malice de Robyn Dehart

Résumé:

   Marcus Kincaid est de retour en Angleterre après dix années d'absence. Son frère aîné est décédé, faisant de Marcus de Comte d'Ashford. De plus, sa jeune soeur est impliquée dans un potentiel scandale qui pourrait ruiner ses chances de mariage. Sa tante a d'ores-et-déjà appelé les renforts : Le Phénix.

   C'est ainsi qu'est appelée Vivian March. Elle évolue dans tous les cercles de la société, faisant taire les scandales et les ragots avant qu'ils ne dégénèrent. Tout à Londres sait que si elle prend votre partie, la Société vous pardonnera vos péchés. Ce qu'ils ignorent est qu'elle utilise leurs secrets pour couvrir son propre passé.

   Alors que chaque baiser et toucher de Marcus la pousse vers lui, Vivian commence à croire que la vie est bien plus amusante avec juste un petit soupçon de malice...

Mon avis:

   Je remercie ma Chouppynette pour ce cadeau! Ce livre me faisait envie depuis sa sortie!

   J'ai beaucoup aimé cette romance qui a l'avantage d'être portée par un couple savoureux. Même si l'intrigue, c'est vrai, n'est pas transcendante et tient sur un timbre poste, j'ai quand même pris du plaisir dans ma lecture. Les personnages ont beaucoup de charisme et j'ai aimé la séduction, les moments de passions entre eux. Vivian est quelqu'un qui es très sévère envers elle-même. Trahis par un homme qu'elle aimait  dix ans plus tôt et déshonorée, elle s'est condamnée à une vie d'abstinence et de solitude, sans passion. Une manière pour elle de se protéger. Mais est-elle heureuse? Est-ce si mal de succomber à la passion? Surtout à son âge...Depuis dix ans, elle est Le Phénix , celle qui fait en sorte que le scandale n'éclate pas et qui étouffe dans l’œuf toutes les rumeurs. Grâce à ses multiples interventions dans la haute société, elle a de nombreux contacts, ce qui est très pratique pour arranger les multiples affaires mettant en danger la réputation de jeunes demoiselles. Marcus Kincaid, lui, est un aventurier. Revenu en Angleterre après la mort de son frère aîné, c'est à lui que revient le titre de Comte d'Ashford. A peine arrivé il doit faire face à une situation délicate: sauver la réputation de sa sœur. Ses tantes font appel au Phénix, Vivian, qui n'est autre que la jeune femme qui l'avait embrassé fougueusement dix ans plus tôt lors d'un bal masqué. Jamais il n'a pu l'oublier et il compte bien faire tomber son masque de vertu et la conquérir. 
   Cette histoire d'amour va être menacée par un homme sans scrupules. Véritable fantôme du passé, il viendra mettre à mal la réputation de Vivian mais aussi son histoire d'amour avec Marcus. Peu de mystère sur ce dernier, mais on se demande jusqu’où il va aller et comment Marcus va lui régler son compte!

   Au final, une très bonne romance que je conseille car elle a tous les ingrédients pour plaire!
 
   

lundi 8 septembre 2014

Le club des menteurs tome 2 : Un imposteur à la Cour de Céleste Bradley


Résumé:

   Londres, 1813. Depuis quelques mois, le public s'arrache les exemplaires du London Sun. Un caricaturiste de génie y épingle les plus hauts personnages de la société britannique, dont il dévoile les travers et les vices. Signés " Sir Thorogood ", les dessins sont livrés par une domestique, qui empoche le paiement. L'artiste, personne ne l'a jamais vu... Aussi les curieux se précipitent-ils au bal des Rochester, où sa présence est annoncée. Clara Simpson n'est pas la moins intriguée. En temps ordinaire, son horreur des mondanités l'aurait poussée à refuser l'invitation, mais cette nouvelle a eu raison de sa réserve naturelle. Enfin, la vedette de la soirée paraît, aussitôt entourée d'une nuée d'admiratrices au comble de l'excitation. L'homme est fort séduisant, en dépit d'un ridicule costume violet et vert. Mais il s'agit d'un imposteur, et Clara est bien placée pour le savoir. Car " Sir Thorogood ", c'est elle !



Mon avis:

   J'avais adoré le premier tome de cette série c'est donc avec plaisir et impatience que j'ai retrouvé le club des menteurs. Ce tome fait suite au tome 1. Nous retrouvons le Duc d'Etheridge, Dalton Montmorency à la tête du club des espions de sa majesté avec la délicate tâche de se faire accepter par les autres membres mais aussi de démasquer et d'attraper le célèbre Sir Thorogood, caricaturiste qui s'en prend aux hauts dignitaires de la gentry. Mais derrière ce dessinateur de talent se cache en fait une jeune femme discrète de bonne famille. Mais pourquoi fait-elle cela et comment a t-elle pu avoir accès à de telles informations?

   J'ai trouvé que ce deuxième tome était un peu long à démarrer mais j'y ai pris vite du plaisir. L'intrigue est moins prenante que dans le premier tome mais on se prend vite au jeu dans la traque de ce mystérieux caricaturiste. C'est d'ailleurs en cherchant à démasquer Sir Thorogood et en se faisant passer pour lui que Dalton va faire la rencontre de Clara. Tantôt agaçante, tantôt envoutante quand elle est dans la peau de Rose,Dalton ne sait plus quoi penser. Que lui arrive t-il? Et pourquoi cette femme lui fait-elle tourner la tête? Car entre son cœur et sa mission, Dalton devra choisir. Certains personnages secondaires m'ont beaucoup plus, notamment la jeune Rose et je suis très contente car nous a retrouverons dans le tome 4! J'ai vraiment hâte de lire ce tome!

   Au final, j'ai beaucoup aimé ce roman. Le dénouement n'est pas extraordinaire mais la relation entre Dalton et Clara l'emporte sur le reste. Je poursuivrai cette série avec grand plaisir!