jeudi 28 février 2013

Swap Contes et légendes

http://storage.canalblog.com/70/29/741765/77939792_p.jpg

Ce swap est le deuxième que je fais avec ma petite Mack !!! et encore une fois, elle m'a ravie !!!

Voici un petit récap sur ce swap organisé par Lolly! (Topic)

J'ai reçu mon colis samedi matin et je dois dire qu'encore une fois, j'ai été très gâtée !!! Un énorme MERCI à Mack  ^^

Sans plus tarder je vais dévoiler mon colis! Mack a pris comme fil conducteur le monde celte et la Bretagne. 


Voici le grooos carton après le mode Ouverture! et on peut remarquer que c'est bien plein ^^
















1er paquet déballé:  un calendrier magnifiquement illustré sur le thème des légendes celtes!!!







La découverte des légendes bretonnes se poursuit avec ce magnifique arc-en-ciel de couleurs !!! ces marques pages sont magnifiques, avec chacun une explication! A noter également que ces MP ont servi de carte à épisodes pour Mack pour m'expliquer ses choix ^^







Afin de ne jamais avoir soif, Mack a pensé à ce petit élixir doré répondant au doux nom d'Hydromel ^^












 Après une boisson froide, une boisson chaude!!! et il me tarde d'y goûter tellement son parfum est exquis!!! Il s'agit d'un thé du Hammam ^^









Alors là! je dois dire que j'ai trouvé ça génial!!!
trop fort, des graines de Menhir!!! C'est Obélix qui va être jaloux!
je vais essayer de ne pas les laisser sur ma terrasse, car apparemment une forêt de Menhir pourrait pousser...







Un autre MP!!! il est trop beau !!! je vais avoir peur de l'utiliser 

 Un hibou en peluche ^^ pour ceux qui ne le savent pas, j'adore les hiboux et les chouettes!
je l'ai appelé Hercule ^^ comme Hercule Poirot
Autre surprise: une petite housse de rangement pour mon portable! je vais alterner avec celle que j'ai déjà (qui est aussi un cadeau)! mon portable en a bien besoin vu le nombre de fois où il tombe...je m'étonne d'ailleurs qu'il soit toujours en vie...
Le petit mot accompagnant cette gourmandise ( très bonne d'ailleurs ;D) m'a fait sourire. En effet, il faut une première brique pour faire ensuite toute une maison ^^
 et ça m'a fait penser à Hansel et Gretel , heureusement, il n'y avait pas de vilaine sorcière dans le colis ^^






Et voici les livres !!!

 Le Dieu des Petits Riens de Arundhati Roy

Synopsis: Rahel et Estha Kochamma, des jumeaux de huit ans, vivent en Inde, entourés de leur grand-mère, Mammachi, qui fabrique des confitures trop sucrées, de l' oncle Chacko, un coureur de jupons invétéré, esprit romantique converti au marxisme pour les besoins de son portefeuille, de la grand-tante Baby Kochamma, qui nourrit un amour mystique pour un prêtre irlandais, et de leur mère Ammu, abandonnée par son mari, qui aime  secrètement Velutha, un Intouchable. Un drame va ébranler leur existence et les séparer. Comment réagir quand, à huit ans, on vous somme de savoir "qui aimer, comment et jusqu' où"? Comment survivre quand, après un évènement affreux dont on a été témoin, on vous demande de trahir la vérité pour l' amour d' une mère?


Un magnifique livre illustré sur les Légendes de Paris
Un gros pavé reprenant les légendes arthuriennes ^^
 Et 2 livres illustrés mélangeant les contes de fées et les légendes bretonnes! qui plus est, Dédicacés!!!!
merci, merci, merci ^^




































 





Et voici l'ensemble du colis !!! ^^
Merci à l'organisatrice et ma binomette: Mack  !!!!

lundi 18 février 2013

Janvier 2013

Avec beaucoup de retard voici mon Bilan pour ce début d'année 2013!

Ce mois de janvier a été bon côté roman car j'ai découvert de supers séries tel que Autre Monde de Maxime Chattam, véritable coup de cœur, mais aussi le premier tome de la saga Scarpetta de Patricia Cornwell: Post Mortem. J'ai également lu La mort dans les nuages de Agatha Christie, roman mettant en scène le détective Hercule Poirot. Là encore, j'ai passé un agréable moment de lecture.

J'ai donc lu 3 romans ce mois-ci (c'est peu!) et commencé 2 autres: Riverdream de G.R.R Martin et La dame en blanc de Wilkie Collins.

Côté BD/ Mangas, j'en ai lu 14: 

Détective Conan 71
Avoue que tu m'aimes 1 et 2
From 5 to 9 tomes 1 à 4
Flowers for Seri tome 1
Sailor Moon 4
Clues tomes 2 et 3
Gisele Alain 1 et 2
Van Helsing contre Jack l'éventreur tome 1

Soit un total de 3 romans et de 1' mangas soit 17 livres. Pour février on va essayer de mettre le paquet côté roman!

mardi 12 février 2013

Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig









Stefan Zweig Lettre d’une inconnue lecture commune organisée par Carnetdelecture 



Résumé et extrait :



« R…, le romancier à la mode, rentrait à Vienne de bon matin […]. Il acheta un journal à la gare ; ses yeux tombèrent sur la date et il se rappela aussitôt que c’était celle de son anniversaire "Quarante et un ans"[…] Il rentra chez lui […].

Son domestique […] lui apporta son courrier sur un plateau […]. Il mit de côté une lettre dont l’écriture lui était inconnue.[…]Elle ne portait ni adresse d’expéditeur, ni signature "C’est étrange" pensa-t-il[…]. Comme épigraphe ou comme titre, le haut de la première page portait ces mots. A toi qui ne m’as jamais connue. »



Avis :



Que dire… au lycée j’étais tombée sous le charme d’André Breton et aujourd’hui je tombe amoureuse de l’écriture de Stefan Zweig. Lettre d’une inconnue est une nouvelle issue du recueil Amok ou le fou de Malaisie.



Je vais essayer de ne pas révéler l’histoire de cette femme, à la lettre bouleversante. Je ponctuerai ce billet par des citations, qui révèlent à elles seules, la magnificence du style de Stefan Zweig, la beauté de son écriture.



Cette nouvelle nous raconte une passion. Celle d’une jeune fille qui tombe éperdument amoureuse d’un homme, à qui elle n’a jamais parlé. Elle nous parle de son quotidien, de ses rêves, de ses fantasmes sur cet homme qui l’intrigue et qu’elle apprend à connaître dans l’ombre. Dans cette lettre, cette inconnue se dévoile, se confie, livre ses sentiments, sa vie…elle parle sans tabous à l’homme qu’elle a aimé toute sa vie…



 «  Je veux te révéler toute ma vie, cette vie qui véritablement n’a commencé que du jour où je t’ai connu. »



« Tu comprends déjà mon bien-aimé, quelle merveille, quelle attirante énigme tu devais être pour moi… »



Comme toutes les passions, les sentiments s’exacerbent et on voit cette jeune fille se jeter à corps perdu dans cet amour lointain, non réciproque. Cette passion va non seulement influencer toute sa vie mais aussi la détruire…



«  Je t’attendais, je t’attendais toujours, comme pendant toute ma destinée j’ai attendu devant ta vie qui m’était fermée »





Pendant longtemps on pense que cette jeune fille ne parviendra jamais à lui parler, qu’elle aura finalement décidé de vivre sa vie…mais il n’en est rien. Sa vie, c’est Lui :



«  Et, pendant les semaines où tu étais en voyage – mon cœur s’arrêtait toujours de crainte […] pendant ces semaines-là ma vie était morte, sans objet. »



La rencontre aura finalement lieu. Une rencontre passionnée entre un homme et une jeune fille candide, qui ne connaît rien à l’amour. Dans ses bras elle va devenir une femme…


«  Mais depuis cette seconde, depuis que j’eus senti sur moi ce regard doux et tendre, je fus toute entière à toi »


« Je crus que cette tendresse n’était que pour moi, pour moi seule ; cette unique seconde suffit à faire une femme de l’adolescente que j’étais, et cette femme fut à toi pour toujours. »



Je m’arrête pour ce qui est de la narration des événements…



La fin de cette histoire est tragique, chose que l’on sait dès le début. Mais cette histoire est magnifique : c’est un amour éperdu pour elle, perdu pour lui. 
Quand on a finit de lire les dernières lignes une vague de nostalgie nous envahit. On se dit que cette histoire est belle malgré tout…l’amour a de multiples facettes et Stefan Zweig nous livre le récit d’une passion déraisonnée,  mais en même temps quelle passion ne l’est pas…



 Cette lecture est un véritable coup de cœur. Elle ne laissera personne indifférent car c’est l’histoire d’un amour absolu, merveilleusement bien contée par Stefan Zweig.

Voici les avis de mes camarades de LC! 
 

lundi 11 février 2013

Lieutenant Eve Dallas de Nora Roberts




Ce livre est le 1er roman policier de Nora Roberts que je lis. Cela faisait un moment que j’avais envie de me plonger dans cette longue saga (à l’heure d’aujourd’hui la série compte 32 tomes en France).



Résumé:


New York, hiver 2058, Le lieutenant de police Eve Dallas consacre sa vie à traquer les criminels. Dans son métier, pas de place pour les sentiments. Ni pour les états d'âme. Alors, les cauchemars qui hantent ses nuits, elle les oublie. Comme son passé. Mais le jour où l'on découvre Sharon DeBlass assassinée à son domicile, sa belle assurance bascule, Son enquête strictement confidentielle la conduit chez Connors, milliardaire au passé trouble, séduisant et énigmatique, que tous les indices placent au premier rang des suspects. Lorsque deux autres prostituées sont assassinées, Eve se débat entre suspicion et passion. Le meurtrier la nargue. Connors veut l'aider. L'un resserre lentement son étau autour d'elle... tandis que l'autre l'enivre de ses étreintes...

 AVIS: 


Nora Roberts nous embarque dans un monde futuriste : les hommes voyagent désormais dans l’espace, les voitures volent, les armes à feu ont disparu et sont désormais interdites aux Etats-Unis. Le lieutenant Eve Dallas ne porte donc pas d’arme à feu mais un laser.
Le roman commence avec une affaire qui se termine, dans laquelle une petite fille a été tuée. Eve a tué son meurtrier et semble avoir du mal à s’en remettre. Elle fait des cauchemars et cette affaire lui rappelle des moments douloureux de sa vie. Elle a à peine le temps de clore cette affaire qu’une nouvelle l’appelle. Une jeune prostituée a été retrouvée morte, tuée par arme à feu, armes devenues très rares sauf chez les collectionneurs... l’enquête va la mener vers un suspect tout désigné : un riche et beau milliardaire. Tous les éléments convergent vers lui. Cette rencontre va – sans aucun doute- changer sa vie. Eternelle célibataire, Eve a surtout du mal à ouvrir son cœur aux hommes, chose qui va changer après sa rencontre avec Connors.
Cet homme va réussir à la mettre en confiance, à la séduire et l’amour va naître entre eux. 

Concernant l’intrigue, l’enquête nous amène dans le milieu des politiciens puisque la première victime n’est autre que la petite-fille d’un éminent sénateur, briguant la présidence de son parti. Très conservateur et contre des mœurs jugées immorales (même si la prostitution est légale et reconnue grâce à un permis) ce scandale vient éclabousser sa longue campagne.
Le lieutenant Eve Dallas et ses supérieurs vont donc devoir subir la pression constante du sénateur, pression qui va s’accentuer avec d’autres meurtres de prostituées.
Comme je l’ai dit ci-dessus, les indices et témoignages mènent à un homme en particulier…Connors…heureusement, Eve va se démener pour prouver qu’il n’y est pour rien. C’est vrai, comment pourrait-elle être sous le charme d’un meurtrier et encore plus, tomber amoureuse de lui ?!  Il va donc falloir poursuivre l’enquête et se focaliser d’avantage sur la première victime, car il semblerait qu’elle cache de nombreux secrets….
Au final, le meurtrier s’avère méthodique, intelligent, sournois et égocentrique et n’hésitera pas à mettre la vie du lieutenant Dallas en danger. Heureusement, le beau Connors est là pour l’épauler dans ses recherches (il me fait d’ailleurs beaucoup penser à Bruce Wayne ^ ^ sans la cape et la tenue moulante…)

J’ai passé un moment très agréable en compagnie d’Eve et de Connors. J’ai dévoré ce livre en une journée, ne pouvant le lâcher. J’ai d’ailleurs commandé dans la foulée les 3 tomes suivants. J’ai hâte de suivre l’évolution de cette histoire d’amour sur fond d’enquêtes policières. J’ai beaucoup apprécié les personnages secondaires qui sont originaux, attachants et pour certains remplis d’humour. J’aime également ce futur, si proche de notre époque, que Nora Roberts a créé. Rien n’est déroutant et j’ai hâte de voir ce qu’elle a pu imaginer d’autre… un coup de cœur pour le début d’une saga que –je pense- je ne suis pas prête de lâcher !!!

dimanche 3 février 2013

Cyanure de Camilla Läckberg


 Résumé: 

Martin Molin accompagne sa petite amie Lisette sur l'île de Valö pour une réunion de famille juste avant Noël. Mais au cours du premier repas, le grand-père, un magnat industriel, meurt étouffé, juste après avoir annoncé à ses enfants qu'il les a déshérités. Martin se rend vite compte qu'il a été assassiné au cyanure. Une tempête de neige fait rage, l'île est isolée du monde et Martin décide de mener l'enquête.

 Avis :

Ce roman se lit très vite, en seulement quelques heures. Il faut dire que ce roman ne compte que 150 pages. Cette histoire me rappelle un bon petit Agatha Christie, en moins dense, mais on retrouve l’ambiance et les codes. Un meurtre est commis au sein d’une famille riche, où l’héritage est au centre de toutes les préoccupations. Qui dit grande famille, dit secrets. Et on peut dire que derrière chacun des personnages se cache un être très souvent méprisable et abject.  On dit souvent que l’argent révèle la véritable personnalité des gens et ça, la Reine du crime l’avait bien compris. Je fais beaucoup référence à Agatha Christie car ce roman est pour moi inspiré de deux de ses romans : Dix petites nègres, pour l’île isolée par les intempéries, la réunion de personnes en un même lieu pour une occasion quelconque, la disparition de plusieurs protagonistes mais aussi et surtout au roman Le Noël d’Hercule Poirot où le patriarche de la famille, fortuné et exécrable avec ses enfants est sauvagement assassiné.
La fin nous réserve également des surprises, le dénouement étant inattendu. Je ne savais pas quoi en penser après avoir lu la dernière ligne, mais finalement, je me dis que l’auteur a proposé quelque chose qui se tient, et qui concorde avec la personnalité des personnages.

J’ai passé un très bon moment avec ce livre. J’avais lu beaucoup de critiques négatives ou sceptiques, souvent dues au fait que ces personnes avaient déjà lu un ou plusieurs romans de Camilla Läckberg…ce n’est pas mon cas. J’ai bien aimé son style, simple, fluide, sans fioritures, sans descriptions interminables…
Un petit bémol tout de même : On peut reprocher à Camilla Läckberg de ne pas avoir creusé la personnalité des personnages, leurs sentiments, leur passé…

En conclusion, je suis très contente de cette lecture et cela me donne envie de découvrir davantage cet auteur. Je remercie June pour l’organisation de ce challenge, car ce livre aurait pu végéter encore un moment dans ma PAL






Lu dans le cadre du Challenge Un auteur de ma Pal chez June




samedi 2 février 2013

Clues tome 3: Cicatrices


Résumé des éditeurs:
Fraîchement débarqué de province, Hawkins est envoyé faire ses armes dans un poste au coeur du quartier de Whitechapel. Il y rencontrera une jeune femme, servante au Mill, un bouge de Whitechapel, et prénommée Mylena.

Avis: 

Ce troisième tome nous plonge dans le passé, avec l'arrivée de Hawkins à Londres, son affectation à Whitechapel et sa rencontre avec la mère d'Emily. 
On retrouve une ambiance victorienne, où Londres est englobé dans un brouillard épais et où la population fourmille. L'auteur nous emmène au cœur de l'East End, quartier pauvre et malfamé. Tout y est gris sauf dans les bars où l'on retrouve de nombreuses prostituées aux couleurs chatoyantes. La mère d'Emily ressort également de ce tableau. Belle jeune femme à la chevelure rousse, elle va se rapprocher de plus en plus de ce jeune policier tout droit sorti de sa province. 
Les planches sont encore plus travaillées qu'à l'accoutumée et c'est un véritable plaisir pour les yeux. L'histoire nous apporte des révélations assez inattendues. Ça va être très dur d'attendre le tome 4!!!

Riverdream

de G.R.R. MARTIN
publié en 1983

J'ai lu ce livre en lecture commune avec Licorne!!! Cliquez sur son nom pour accéder à sa chronique.


Résumé des éditeurs: 
Mississippi, 1857. Quel capitaine de vapeur sensé refuserait le marché de Joshua York ? Cet armateur aux allures de dandy romantique offre des fonds illimités pour faire construire le navire le plus grand, le plus rapide et le plus somptueux que le fleuve ait jamais connu. En échange de quoi ses exigences paraissent bien raisonnables : garder la maîtrise des horaires et des destinations, et, surtout, ne jamais - à aucun prix - être dérangé dans sa cabine hermétiquement close, dont il ne sort qu'une fois la nuit tombée. Voilà enfin l'occasion qu'attendait le capitaine Marsh, vieux loup de rivière aux proportions gargantuesques, pour relancer sa compagnie en perte de vitesse. Si ce formidable vapeur lui permet de coiffer ses concurrents au poteau, peu lui importe les lubies de l'étrange armateur. Jusqu'au jour où une vague de meurtres sanglants apparaît dans le sillage du Rêve de Fèvre...

Avis:

Pour ma part, ce livre est une belle petite surprise. Au delà du mythe du vampire, c'est une véritable histoire d'amitié, certes inhabituelle, entre un vieux loup de mer (ou plutôt de fleuve...) et un vampire aux mœurs des plus étranges. C'est aussi une histoire de courses et la poursuite de rêves....


On peut découper ce roman en 3 parties/ courses. La première partie raconte la rencontre entre le capitaine Marsh, vieux navigateur qui a perdu bon nombre de ses bateaux suite à un revers de fortune et d'un jeune dandy voulant faire construire le plus beau et le plus rapide bateau à vapeur du Mississippi. 


Après avoir passé leur accord, Marsh et York vont naviguer sur le Rêve de Fevre et essayer de faire prospérer cette association. Dans cette première partie, l'auteur nous présente également 2 personnages qui vont avoir un rôle primordial dans la suite de l'intrigue, Julian, un maître vampire vieux de plusieurs siècles et son vile serviteur Billy l'Aigre, personnage le plus abject du roman.  
Cette première partie prend fin peu après que Marsh ai appris la véritable nature de Joshua York et son histoire et après la rencontre avec Julian Damon. 

La deuxième partie raconte la course menée par Marsh pour récupérer son bateau et le reprendre à Julian. C'est alors une véritable poursuite sur l'immensité du Mississippi qui s'engage. Cette partie de l'histoire est pour moi la plus palpitante. 


La troisième et dernière partie se déroule 13 ans plus tard... York et Marsh se retrouve pour une dernière fois et compte bien se débarrasser de Julian  et mener à bien leurs rêves respectifs...

Ce livre est un véritable roman d'ambiance Il nous plonge dans le Mississippi du XIXeme siècle avec une facilité déconcertante. 


Il est très facile d'imaginer cette région où le transport fluvial bat son plein, où l'esclavage fait loi et où les villes pullulent de gens. L'auteur nous plonge dans les quartiers malfamés de la Nouvelle-Orléans, sur les ports de ces innombrables villes vivant du commerce.



Extrait: (Joshua York, page 179)

" - Je ne m'y sent pas bien, Abner. Cette ville-la chaleur, les couleurs vives, les odeurs, les esclaves- tout cela est très vivant, certes, c'est la Nouvelle-Orléans. Mais sous ce vernis, je perçois une sorte de mal qui ronge tout. Tout est si riche, si raffiné, ici la cuisine, les manières, l'architecture, mais sous ce vernis..." Il secoua la tête. "On admire ces patios pittoresques avec leurs petits puits plus jolis les uns que les autres. Et puis un peu plus loin on voit ces vendeurs ambulants qui proposent de l'eau du fleuve au tonneau, et l'on comprend que celle des puits n'est pas potable. On savoure les sauces riches et les épices, et puis l'on apprend  qu'elles sont là pour masquer les défaillances de la viande. On flâne dans le Saint-Louis, on s'extasie devant tout ce marbre, cette rotonde inondée de clarté par ce dôme impressionnant, et puis l'on s'aperçoit que c'est un marché aux esclaves renommé où des êtres humains sont vendus comme du bétail."

On peut également dire, qu’au-delà de la fiction, ce roman fait la part belle à l'histoire des États-Unis et à cette région qu'est le Mississippi. On y apprends énormément de choses sur le transport fluvial mais aussi sur l'esclavagisme qui sévissait dans les États du Sud.

Ce roman s'avère être une très bonne surprise. Le mythe du vampire est revisité et on découvre également que le sang de substitution de Charlaine Harris, le True Blood, a un prédécesseur 100% bio! 

Concernant l'édition, je regrette de ne pas avoir acheté le grand format, simplement pour la couverture qui est quand même beaucoup plus belle que celle de poche....



Au final, cette lecture est plus que positive. De plus, le style de G.R.R Martin est très fluide ce qui facilite la lecture. J'ai quand même préféré la deuxième partie car je trouve que l'action s'accélère même si on continue de lire au rythme des flots du Mississippi....

J'inscris cette lecture dans le Challenge ABC littérature de l'imaginaire, pour la lettre M
  
dans celui organisé par Crunches